09/06/2016 17:23
Les agriculteurs du Centre méridional, dans la province côtière de Ninh Thuân, ont bénéficié de 2014 à 2015 d'un projet appliquant la technologie d’irrigation modernisée (MIT).
>>Sécheresse et salinisation : déblocage d'une aide de près de 4 milliards de dôngs

Le MIT a permis de réduire de 70% à 75% la main-d'œuvre nécessaire pour l'arrosage. Photo : NDEL/CVN

Le projet MIT était parrainé par l’Organisation d’entreprises internationales pour le développement au Vietnam.

Le vice-président de l'Association des agriculteurs de la province de Ninh Thuân, Dô Hông Ky, a déclaré que le MIT a été mis en œuvre en deux phases pour un coût total de 23,7 milliards de dôngs, dont 21,5 milliards financés par la population locale, et ce au sein de 2.355 exploitations agricoles d’une superficie totale de 578 hectares.

Dans la première phase, 1.397 exploitations de 323 hectares ont bénéficié du MIT pour un coût total de 12,9 milliards de dôngs. Après cette première phase, 258 exploitations, non bénéficiaires du projet, ont investi 2,5 milliards de dôngs pour installer le MIT, sur un total de 63 hectares.

Durant la deuxième phase, 700 exploitations ont installé le MIT sur 192 hectares pour un coût de 8,2 milliards de dôngs.

Le MIT a permis de réduire de 70 à 75% la main-d'œuvre nécessaire pour l'arrosage, de 40 à 45% la consommation d'eau, de 30% la consommation d'énergie, et de 30% l'utilisation d’engrais. Il a contribué également à améliorer la productivité et donc les revenus, tout en entraînant un développement des zones de production, une élévation de la valeur des terres et l’efficacité de l’exploitation des terres agricoles.

Trân Quôc Nam, vice-président du Comité populaire de Ninh Thuân, a déclaré que le projet avait aussi permis de sensibiliser les agriculteurs aux technologies agricoles modernes.
 
NDEL/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Deux ophtalmologues suisses en mission bénévole à Hanoï

Le développement du tourisme Actuellement, le tourisme intelligent constitue une tendance inéluctable au Vietnam. Ce type de voyage recourt à l’application des technologies de l’information et de la communication à son essor et attache les intérêts des voyageurs à ceux de l’administration et des entreprises.