20/03/2021 22:00
En tant qu'hôte de l’Année nationale du tourisme 2021, la province de Ninh Binh (Nord) continue d’affirmer sa position en tant que destination attrayante et sécuritaire pour les voyageurs nationaux et étrangers.
>>Ninh Binh dévoile ses plans pour l’Année nationale du tourisme 2021
>>Annulation de la cérémonie d'ouverture du Festival de Hoa Lu 2021
>>Ninh Binh accélère la transformation numérique

La beauté du complexe paysager de Tràng An, à Ninh Binh (Nord).
Photo : VNA/CVN

Après le report en 2020, Ninh Binh a continué d'être sélectionnée comme hôte des activités de l'Année nationale du tourisme 2021. C'est une opportunité pour "l'industrie sans fumée" de la province de se redresser fortement.

Selon les deux scénarios annoncés par le ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme, la cérémonie d’ouverture, sur le thème "Hoa Lu - Ancienne capitale millénaire", aura lieu sur le site culturel et historique local de l’ancienne citadelle de Hoa Lu le 20 mars 2021 si l’épidémie est bien maîtrisé ou le 29 avril 2021 dans le cas contraire.

Les événements principaux qui auront lieu tout au long de l’année, comprennent des festivals à Hoa Lu et au complexe paysager de Tràng An, une semaine du tourisme Tam Côc - Tràng An et des expositions des beaux-arts et de photos sur Ninh Binh.

En outre, une myriade d’événements touristiques, culturels et sportifs seront organisés dans la province, dont un tournoi de volleyball, un concours photographique sur l'homme et la nature de Ninh Binh.

En écho à l’Année nationale du tourisme, 27 villes et provinces du pays, dont Hanoï, Hai Phong, Dà Nang, Hô Chi Minh-Ville et Lâm Dông, organiseront également une série d’activités attrayantes.

Duong Thi Thanh, présidente de l'Association du tourisme de Ninh Binh, a affirmé que le comité d'organisation de l'Année nationale du tourisme 2021 profitera de la transformation numérique pour présenter les contenus ainsi que le programme de cet événement national.

Patrimoine culturel et naturel de l’UNESCO

Le spectaculaire complexe paysager de Tràng An couvert d'un manteau vert de forêts.
Photo : Minh Duc/VNA/CVN

Située à quelque 90 km de Hanoï, la province de Ninh Binh recèle des paysages d’une incroyable beauté, ainsi qu’un patrimoine historique et culturel impressionnant. Ninh Binh a une topographie très diversifiée : montagnes, plaines, zones côtières. Elle dispose de riches écosystèmes avec de beaux paysages naturels attirant les touristes, tels que Tam Côc - Bich Dông, le Parc national de Cuc Phuong, la zone humide de Van Long, le Parc ornithologique de Thung Nham, et des sources d’eau chaude.

Le complexe paysager de Tràng An, à Ninh Binh, est un patrimoine culturel et naturel de l’UNESCO. C’est un bien mixte, culturel et naturel, essentiellement contenu au sein de trois aires protégées, à savoir l’ancienne capitale de Hoa Lu, le paysage panoramique de Tràng An - Tam Côc - Bich Dông et la forêt à utilisation spéciale de Hoa Lu. Couvrant 6.226 ha au sein du massif calcaire de Tràng An, ce bien est d’importance mondiale en tant que paysage karstique   dans un milieu tropical humide aux derniers stades de l’évolution géomorphologique.

Aujourd’hui émergée, la région est unique en ce qu’elle a plusieurs fois été envahie par la mer lors d’un passé géologique récent. Le mélange de pitons enveloppés de forêt ombrophile naturelle et de grandes cuvettes internes reliées par d’étroites grottes percées aux eaux tranquilles, crée un paysage d’une extraordinaire beauté et tranquillité.

Outre Tràng An, Ninh Binh possède d’autres patrimoines culturels et historiques, dont l'ancienne capitale Hoa Lu, la cathédrale de Phat Diêm, la pagode Bich Dông.

La province est aussi la terre ancestrale de l'art du chant xâm (chant des aveugles), du chèo (théâtre populaire). Elle abrite de nombreux villages d’artisanat traditionnel, dont celui de sculpture sur pierre de Ninh Vân, celui de céramique de Bô Bat, celui de broderie de Van Lâm, et le village de fabrication de nattes de Kim Son.

La province a été choisie comme hôte pour cette année, après que ses activités prévues en tant qu’hôte en 2020 aient été annulées en raison du COVID-19. Elle vise 7 millions de touristes en 2021, après en avoir comptabilisés seulement 2,8 millions l’an dernier, soit 37% du chiffre de 2019, et ce en raison de la crise sanitaire.
VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le photographe Lâm Duc Hiên, la mémoire du Mékong

Cà Mau recherche des solutions pour un nouveau développement  Comme de nombreuses autres localités du pays, la province de Cà Mau est confrontée à de nombreuses difficultés dans le tourisme, en raison du COVID-19.