09/09/2018 21:48
Plus de 800 coureurs issus d’une vingtaine de pays et territoires ont participé dimanche 9 septembre à la première édition du marathon de Tràng An, province de Ninh Binh (Nord). Il s’agit d’une activité en l’honneur du 1.050e anniversaire de la fondation du Dai Cô Viet, premier état féodal centralisé au Vietnam.
>>Ninh Binh, destination prisée des touristes
>>Bientôt le 6e Marathon international Manulife Dà Nang
>>Le premier marathon international à Hanoï en 2019

Les coureurs sur la course de 10 km lors de la première édition du marathon de Tràng An, le 9 septembre dans la province de Ninh Binh (Nord).
Photo: VNA/CVN

Organisé par la Fédération d'athlétisme du Vietnam, en collaboration avec le Service de la culture et des sports de la province de Ninh Binh (Nord), l'événement se composait d'un marathon de 42 km, d'un semi-marathon de 21 km et des courses de 10 km et de 5 km.

Cet évènement sportif a contribué à la promotion de l’image du complexe paysager de Tràng An auprès des Vietnamiens et étrangers, ainsi qu’au développement économique et touristique provincial.

La nature a gâté la province de Ninh Binh avec le complexe paysager de Tràng An, surnommé "baie de Ha Long terrestre" ou " musée géologique en plein air", doté d’un système diversifié de cavernes inondées ou sèches...

Complexe paysager de Tràng An (province de Ninh Binh), patrimoine mondial de l'UNESCO.
Photo : Công Dat/CVN

S’étendant sur plus de 10.000 ha dans les districts de Hoa Lu, Gia Viên, Nho Quan et la ville de Ninh Binh, province éponyme, ce site se divise en trois parties distinctes: la zone d’écotourisme de Tràng An, la zone touristique de Tam Côc-Bich Dông et l’ancienne capitale Hoa Lu.

La zone d’écotourisme de Tràng An est ceinturée par la chaîne de montagnes de Thành Tri Thiên Tao. Un relief karstique, âpre mais grandiose, comme la province de Ninh Binh en abrite beaucoup. Sous les montagnes se cachent des cavernes inondées créant un paysage grandiose à tel point que l’on appelle cette zone la baie de Ha Long terrestre. Selon des statistiques provisoires, cette zone comprend 31 vallées reliées par 48 cavernes inondées dont certaines longues de plusieurs kilomètres que l’on peut suivre en barque. Ces balades rafraîchissantes dans les entrailles des montagnes sont d’ailleurs le meilleur que ce site a à offrir.

Le 23 juin 2014, à Doha, le Comité du patrimoine mondial a reconnu le complexe paysager de Tràng An comme le premier patrimoine mondial mixte du Vietnam.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une journée au Musée des vestiges deguerre à Hô Chi Minh-Ville