25/09/2018 00:09
Motoriser et mettre en application les avancées de la science et de la technique dans la production agricole est une mesure indispensable. L’objectif est d’aider les paysans à produire des denrées de haute qualité en grande quantité, favorisant ainsi la consommation et l’exportation.
>>Ninh Binh améliore son indice de compétitivité provinciale

Ninh Binh commence à s’intéresser à l’amélioration du rendement et de la qualité des produits, sans oublier d’élargir l’échelle de production afin de contribuer améliorer le revenu des paysans. Photo: CT/CVN

La province septentrionale de Ninh Binh (une centaine de kilomètre de Hanoï) est considérée comme un Vietnam en miniature car elle dispose de trois régions manifestes (région montagneuse, plaine et région littorale). Cette particularité lui permet de favoriser le développement de l’agriculture, du tourisme et des échanges économiques.

Grâce à la conduite des responsables provinciaux ainsi qu’aux efforts des paysans, le secteur agricole de Ninh Binh a connu des progrès remarquables au cours de dernières années. Concrètement, la croissance de la production est passée à 2% par an. La valeur des produits agricoles par hectare s’est élevée à plus de 110 millions de dôngs. En particulier, la province a commencé à s’intéresser à l’amélioration du rendement et de la qualité des produits, sans oublier d’élargir l’échelle de production afin de contribuer améliorer le revenu des paysans.

Afin de favoriser la consommation et l’exportation, la compagnie par actions d’agriculture et d’élevage de Ninh Binh, dotée une chaîne de décorticage moderne avec une capacité annuelle de plus de 30.000 tonnes du riz, a  œuvré avec les coopératives de la province pour produire ensemble le riz de haute qualité répondant aux normes de sécurité alimentaire.

Grâce aux assistances des responsables de la province, des légumes de la coopérative de la commune de Khanh Thành répondent désormais aux normes VietGAP. Photo: CT/CVN

Pour sa part, la société par actions de production des denrées alimentaires à l’exportation Dông Giao commande toujours des produits agricoles des coopératives de Ninh Binh ou des provinces voisines, avant de les transformer pour les exporter vers les marchés qualitativement exigeants (Japon, République de Corée, États-Unis, Union européenne, etc...).

"Grâce aux assistances des responsables de la province, des légumes de la coopérative de la commune de Khanh Thành répondent désormais aux normes VietGAP (bonnes pratiques agricoles), permettant de favoriser la consommation", partage Pham Van Thân, directeur de cette coopérative. 

Ce modèle de coopération entre les coopératives et des entreprises a aidé des paysans à solutionner la mathématique difficile qui se passe depuis si longtemps: "bonne récolte et perte de la valeur ou gagner le prix et perdre la récolte".

Dans les temps qui arrivent, Ninh Binh se penchera sur le développement de ses spécialités provinciales comme le riz, les champignons médicinaux, la transformation de viande de chèvres, etc., sans oublier de mettre en place des labels bios afin de favoriser la consommation.

Hà Phuong - Câm Sa/CVN


 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une visite au village des forgerons de Pac Rang

Douceur de vivre sur l’île de Quan Lan à Quang Ninh Située dans le golfe du Bac Bô, aux confins septentrionaux du pays, à proximité de sites touristiques célèbres tels les baies de Ha Long et Bai Tu Long ou encore la plage de Trà Cô, l’île de Quan Lan, province de Quang Ninh (Nord), abrite de magnifiques paysages encore intacts.