25/09/2018 19:14
Le président Trân Dai Quang est décédé vendredi 21 septembre à l'hôpital militaire central 108, à Hanoï, en raison d'une maladie grave malgré le traitement et les soins dévoués de Professeurs et médecins vietnamiens et étrangers.

>>À Genève, une minute de silence en l’honneur du président Trân Dai Quang
>>De nombreux pays adressent leurs condoléances au Vietnam pour le décès du président Trân Dai Quang
>>Décès du président Trân Dai Quang: visite de condoléances du PM thaïlandais

 

Le président Trân Dai Quang remet des cadeaux à une Mère héroïne vietnamienne, le 19 juillet dernier à Vung Tàu. Photo: VNA/CVN


Dans son article intitulé Ninh Binh est toujours fière de son fils d'élite-le président Trân Dai Quang, le secrétaire du Comité du Parti de la province de Ninh Binh, Nguyên Thi Thanh, a déclaré que le président Trân Dai Quang fut l'un des fils d'élite de sa province natale. L'organisation du Parti, l'armée et la population de Ninh Binh seront toujours fières du leader du pays.

Né dans une famille avec de nombreux enfants dans le district pauvre de Kim Son, province de Ninh Binh, le président Trân Dai Quang a eu une enfance difficile.

Cependant, dans la mémoire des professeurs et de ses vieux amis, il était un élève intelligent et brillant. Après avoir quitté l'école, il a poursuivi ses études et fait des efforts pour devenir un cadre, un dirigeant  de la Police populaire. Son intimité, sa tolérance, son courage, ses expériences et son intelligence ont laissé une impression profonde dans le cœur des cadres et policiers de plusieurs générations.

Lorsqu'il fut nommé président de la République socialiste du Vietnam, dans son premier discours devant l'Assemblée nationale et le peuple, il s'engagea à déployer tous ses efforts pour servir la Patrie et le peuple.

Le président avec son maintien posé et son intelligence a présidé avec succès la conférence des dirigeants économiques de l'APEC en 2017. Son image a laissé une impression profonde parmi les chefs d'États et les amis internationaux.

Le président Trân Dai Quang, à n'importe quel poste, accordait toujours de l’attention et des sentiments  à sa province natale de Ninh Binh. Il a affirmé que les sentiments accordés par le peuple de l’ensemble du pays, dont les habitants, électeurs et soldats de Ninh Binh, lui donnait une motivation pour remplir ses missions.

 

Le président Trân Dai Quang rencontre des Viêt kiêu revenus au Vietnam pour participer au programme "Printemps sur le pays natal", le 7 février 2018.
Photo: VNA/CVN


"Au poste de ministre de la Sécurité publique ou à celui de président du Vietnam, le camarade Trân Dai Quang proposait régulièrement des initiatives contribuant au développement de sa province natale et à la mise en œuvre des programmes de bien-être social et de réduction de la pauvreté", a estimé Nguyên Thi Thanh, secrétaire du Comité provincial du Parti.

Selon elle, le président Trân Dai Quang accordait toujours des sentiments et de l’attention aux familles méritantes, aux personnes âgées et aux enfants. Il a ainsi fondé le Fonds d'encouragement aux études Dinh Bô Linh pour assister  les jeunes talents et contribuer à l’édification d’une société éducative à Ninh Binh.

Nguyên Thi Thanh a affirmé que le comité provincial du Parti, les soldats et la population de la province de Ninh Binh étaient déterminés à faire de Ninh Binh une province riche, belle, civilisée qui soit digne de la confiance du président Trân Dai Quang et de l’attente du peuple.

"Le Comité provincial du Parti, les soldats et la population de Ninh Binh seront  toujours reconnaissants envers les contributions du président Trân Dai Quang à sa province natale et le pays", a-t-elle ajouté.

 

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une visite au village des forgerons de Pac Rang

Le tourisme prend son essor à Binh Liêu Ces dernières années, Binh Liêu a connu des changements remarquables dans son développement du tourisme. Autrefois terre inconnue, ce district est devenu l’une des destinations les plus appréciées à Quang Ninh.