29/02/2020 22:52
Samsung Electronics - filiale du groupe Samsung - et d'autres sociétés sud-coréennes augmentent leurs investissements au Vietnam, a informé le journal Nikkei.
>>Les 500 plus grandes entreprises reconnues au Vietnam en 2019
>>Samsung transfère la production de PCB vers le Vietnam

Dans une usine de Samsung Electronics Vietnam bassée dans la province de Bac Ninh (Nord). Photo : VNA/CVN

Il y a peu de temps, Samsung a publié son plan selon lequel il injecterait 220 millions d'USD dans un centre de recherche et développement (R&D) à Hanoï, qui devrait ouvrir ses portes en 2022 ; tandis que SK Group a annoncé sa décision d'investir dans Vingroup - l’un des plus grands groupes économiques privés du Vietnam - pour mettre en œuvre des projets dans l’industrie auxiliaire et d’autres secteurs.

Dans ce centre R&D à Hanoï, Samsung mènera des études sur les smartphones et autres produits technologiques, selon les médias locaux. Il devra embaucher 3.000 ingénieurs locaux et deviendra l'une des principales bases de R&D de Samsung.

Samsung SDS, autre filiale du groupe Samsung spécialisée dans le secteur des hautes technologies, a acquis en juillet 2019, pour plus de 4 milliards de yens, 30% du capital de CMC Corp, deuxième plus grande société de technologie et de l'information au Vietnam.

Vietnam, 3e marché d'exportation de la R. de Corée

Le groupe vietnamien multi-sectoriel Vingroup est devenu un cible attrayante pour les investisseurs sud-coréens depuis qu'il a diversifié ses activités vers l'automobile, les smartphones... au lieu de se cantonner à l'immobilier comme auparavant.

Hormis l’industrie manufacturière, le secteur bancaire est aussi attractif pour les investisseurs sud-coréens. La KEB Hana Bank, l’une des banques commerciales de premier rang de la République de Corée, a signé en juillet de 2019 un accord avec la Banque de l'investissement et du développement du Vietnam (BIDV) pour acquérir 15% du capital de cette banque vietnamienne.

La guerre commerciale sino-américaine a conduit à l’augmentation croissance des investissements sud-coréens au Vietnam. Leurs exportations vers la Chine, qui représentent un quart des exportations de la Corée du Sud, ont diminué de 16% en 2019 par rapport à l'année précédente.

De plus, les entreprises sud-coréennes recherchent des opportunités commerciales au Vietnam dans le contexte de stagnation économique de leur pays.

Le Vietnam est actuellement le troisième marché d'exportation de la République de Corée après la Chine et les États-Unis, et pourrait dépasser les États-Unis en 2020.

Les détaillants vendant des produits alimentaires sud-coréens et d'autres produits se développent rapidement au Vietnam, avec 200.000 Sud-coréens vivant au Vietnam.
 
CPV/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité des villages de broderie du Vietnam

Délivrance de l’e-visa aux citoyens de 80 pays Le gouvernement vietnamien a promulgué la Résolution N°79 modifiant la liste des pays dont les citoyens sont admissibles à une demande du visa électronique et celle des points de passage aux frontières autorisant l’application de ce type de visa.