07/01/2021 21:27
Alors que le monde lutte toujours contre le COVID-19, le Vietnam, Taïwan (Chine) et Singapour ont réussi à limiter la transmission locale à presque zéro.

>>Un site web suisse souligne le succès du Vietnam dans le combat
>>Le Vietnam plébiscité pour sa réponse rapide et ses succès
>>Un journal sud-coréen salue le combat anti-coronavirus du Vietnam
 

Des Vietnamiens rapatriés de Singapour dans une zone de quarantaine à Soc Trang (Sud).
Photo : VNA/CVN


Selon un article publié le 6 janvier sur le journal japonais Nikkei Asia, le "trio asiatique", le Vietnam, Taïwan (Chine) et Singapour, est l'une des rares réussites dans la maîtrise de la transmission locale grâce aux tests et à la mise en quarantaine rigoureuse.

Au Vietnam, en plus d'une quarantaine de 14 jours pour les entrants, le pays révèle également des informations sur de nouveaux cas pour une recherche rapide des cas contacts, ce qui a permis de maintenir le total des cas à environ 1 500.

À Taïwan, les contrevenants à la quarantaine encourent des amendes allant jusqu'à 1 million d'USD taïwanais (plus de 37.800 USD) en vertu d'une réglementation spéciale adoptée en février. Les personnes dont les tests RT-PCR sont positifs doivent être hospitalisées avec les frais financés par le gouvernement au lieu de rester à domicile.

Après avoir lutté contre des pics de cas parmi les travailleurs migrants, Singapour a limité les transmissions locales quotidiennes à presque zéro ces jours-ci grâce à des tests et des traçages rigoureux. La Cité-État, d'une population de 5,7 millions d'habitants, a effectué environ 5,4 millions de tests. Le gouvernement exige toujours des tests toutes les deux semaines pour les travailleurs étrangers résidant dans des dortoirs. Et près de 80% de la population dispose de l'application mobile de suivi des contacts.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Hông Mi, l'alcool qui fait la fierté de Bac Hà

La Russie lève les restrictions de voyage pour le Vietnam, la Finlande, le Qatar et l’Inde Le Premier ministre russe Mikhaïl Vladimirovitch Michoustine a signé le 25 janvier un décret selon lequel la Russie lève les restrictions à l’entrée sur son sol pour les citoyens de la Finlande, du Vietnam, de l’Inde et du Qatar à partir du 27 janvier.