20/08/2021 10:03
Tout revers pour le Vietnam - qui est déjà un important site de fabrication alternatif à la Chine - pourrait être temporaire, a déclaré Annabelle Hsu, analyste au cabinet d’études IDC, à Nikkei Asia.
>>Nikkei Asia : Apple accélère le transfert de production vers le Vietnam
>>Nouvel afflux d’investissements directs étrangers attendu en 2021

Apple produit en masse pour la première fois des AirPods au Vietnam.
Photo : Reuters/VNA/CVN

Selon Nikkei Asia, les fournisseurs de géants de la technologie ont affirmé que des contrôles aux frontières plus stricts ralentissent leur expansion au Vietnam. Ils sont confrontés à des difficultés telles que le manque d’ingénieurs ou le recrutement d’employés expérimentés pour déplacer leur production au Vietnam.

La prochaine série de smartphones Pixel 6 de Google continuera probablement à être fabriquée en Chine, bien que la société avait prévu au début de l’année dernière de déplacer la production au Vietnam.

Apple devra peut-être également continuer à produire ses derniers AirPod en Chine, au lieu du Vietnam comme prévu précédemment, toujours selon Nikkei Asia. Cependant, Apple s’attend toujours à transférer plus tard environ 20% de sa production de nouveaux AirPods au Vietnam.

Les AirPod - à la fois des modèles abordables et haut de gamme - sont l’un des premiers produits qu’Apple a commencé à produire en grande quantité au Vietnam, après y avoir déplacé la production  il y a environ deux ans - une époque de tensions commerciales accrues entre les États-Unis et la Chine.

Le plan d’Apple visant à amener une partie de la production de MacBook et d’iPad au Vietnam pourrait également ralentir en raison des ressources techniques et de la situation sanitaire. La construction d’une chaîne d’approvisionnement dans une nouvelle région nécessite la présence d’ingénieurs expérimentés et de travailleurs locaux compétents. La Chine et le Vietnam ont imposé des contrôles d’entrée plus stricts cette année, ce qui a ralenti le transfert de production entre les deux pays, a déclaré un responsable de la chaîne d’approvisionnement d’Apple et de Google à Nikkei Asia.

"Les contrôles aux frontières ont été renforcés ces derniers mois. Nous ne pouvons pas facilement envoyer des ingénieurs de Chine continentale pour soutenir nos projets de fabrication au Vietnam, la société les a donc remplacés par des ingénieurs taïwanais vaccinés", a déclaré un cadre supérieur.

Cependant, l’experte Annabelle Hsu, analyste au cabinet d’études IDC, a toujours une vision optimiste de la situation. Elle a déclaré à Nikkei Asia que tout revers pour le Vietnam, qui est devenu un important site de fabrication alternatif à la Chine, ne devrait être que temporaire.

"Nous sommes conscients d’un certain impact sur la chaîne de production et d’un ralentissement du déplacement des capacités de production en raison de la vague de COVID-19 et des mesures de prévention anti-épidémique. Cependant,  nous ne pensons pas que le gouvernement vietnamien appliquera des mesures aussi strictes pendant trop longtemps", a déclaré Mme Hsu.

Grâce à sa jeune main-d’œuvre et à sa proximité avec la Chine, le Vietnam est bien placé pour attirer les fabricants de technologies, car Washington a commencé à imposer des tarifs punitifs sur les produits fabriqués en Chine en 2018. Les fournisseurs d’Apple, Google, Amazon, Microsoft et Dell ont créé ou agrandi des usines au Vietnam ces dernières années.

CPV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les artistes conjuguent leurs efforts pour préserver le chant xâm

Phu Quôc rouvrira bientôt ses portes aux touristes étrangers Le Premier ministre Pham Minh Chinh a ratifié la proposition du ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme sur la réouverture de Phu Quôc à destination des touristes étrangers à partir d’octobre. Cette décision donnera le coup d’envoi du redressement touristique vietnamien après plusieurs mois de fermeture en raison de la crise sanitaire.