27/04/2018 20:15
>>Nigeria: la menace de Boko Haram plane toujours sur les enfants du Nord-Est
>>Nigeria : 18 morts et 84 blessés dans une attaque de Boko Haram contre Maiduguri
>>Nigeria : 76 étudiantes de Dapchi libérées par Boko Haram

Au moins quatre personnes ont été tuées lors d'un assaut lancé par des combattants de Boko Haram contre la grande ville du nord-est du Nigeria, Maiduguri, ont annoncé vendredi 27 avril à l'AFP les services de secours. Les combats avec l'armée et les milices d'autodéfense avaient commencé jeudi soir 26 avril à la périphérie de Maiduguri, alors que les jihadistes tentaient, selon des sources concordantes, d'atteindre la caserne Giwa, où de nombreux insurgés sont détenus. "Il y avait des citoyens innocents, dont quatre sont morts", a déclaré à l'AFP Bashir Garga, de l'Agence nationale de gestion des urgences (Nema), précisant qu'il y avait "très peu de blessés et aucun cas grave". Cinq kamikazes ont également été tués en déclenchant leurs explosifs, a-t-il ajouté. La police de l'État du Borno a donné un bilan moins lourd, faisant état de deux morts, dont un milicien engagé aux côtés de l'armée contre les jihadistes. "Les victimes et les cadavres ont été évacués à l'hôpital de Maiduguri. La normalité a été rétablie dans la zone", a déclaré dans un communiqué le patron de la police, Damian Chukwu, affirmant que sept policiers avaient également été blessés.
   
   
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La VNA fête ses 75 ans, un flux incessant d’informations officielles

Le homestay à Bac Hà, un potentiel à révéler En plus de ses nombreux paysages naturels magnifiques, Bac Hà est riche de l’identité culturelle forte des groupes ethniques y habitant. Le homestay, service disponible depuis quelques temps dans ce district montagneux de la province de Lào Cai au Nord, est de plus en plus recherché par les touristes.