31/01/2019 20:56

>>Nigeria: au moins 20 personnes tuées par un camion fou
>>Nigeria: 13 soldats et 2 officiers de police tués dans une embuscade de Boko Haram

Plus de 60 civils ont été tués et des dizaines de milliers de personnes ont fui leur pays à cause des attaques répétées de groupes armés dans le Nord-Est du Nigeria, a déclaré mercredi un porte-parole de l'ONU. "Entre 60 et 100 civils ont été tués lors de la dernière attaque en début de semaine", a déclaré à la presse Stéphane Dujarric, porte-parole du chef de l'ONU, lors d'un point de presse régulier. "Le Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations unies (BCAH) a annoncé qu'environ 30.000 personnes avaient fui la ville de Rann, au Nord-Est du Nigeria, vers le Cameroun et que des milliers d'autres avaient cherché refuge dans les régions de Ngala et de Maiduguri à la suite des attaques répétées des groupes armés", a-t-il précisé. Les partenaires humanitaires des Nations unies ont activé les mécanismes d'intervention d'urgence et mené des évaluations pour répondre aux besoins dans la région de Ngala, a fait savoir le porte-parole. Rann est inaccessible aux humanitaires depuis les attaques de mi-janvier. "Les préoccupations en matière de sécurité continuent de se poser pour des milliers de civils qui sont pris au piège dans la ville et qui ont pris la fuite", a déploré M. Dujarric. Au Cameroun, le Programme alimentaire mondial (PAM) a annoncé qu'il planifiait la distribution de denrées alimentaires à 13.500 nouveaux réfugiés, tandis que l'agence des Nations unies pour les réfugiés (HCR) prévoit de leur fournir un abri ainsi que d'autres soutiens dans les prochains jours, a ajouté le porte-parole.

Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’enseignement de français aux écoles supérieures au Vietnam

À la recherche d'une stratégie pour optimiser les potentiels touristiques Une stratégie visant à développer un tourisme adapté au changement climatique dans le delta du Mékong est en cours d'élaboration, dans le but d'exploiter pleinement le potentiel local.