27/12/2018 08:58
>>Nigeria: 16 soldats portés disparus après une attaque de Boko Haram
>>Douze agriculteurs tués lors d'une attaque présumée de Boko Haram au Nigeria

Treize soldats et deux officiers de police nigérians ont été tués dans une embuscade tendue par le groupe terroriste Boko Haram dans le Nord du pays, a déclaré l'armée. Dans un communiqué reçu mercredi 26 décembre par Xinhua, l'armée a annoncé que l'incident avait eu lieu lundi soir 24 décembre le long de la route Damaturu-Maiduguri (nord-est). Plus tôt le même jour, Boko Haram avait lancé une attaque contre une base de formation militaire de la zone de Kukareta de Damaturu dans l'État de Yobe, dans le nord-est du pays, qui a été repoussée par l'armée. Un soldat a été blessé dans cette attaque, a indiqué Onyema Nwachukwu, porte-parole de l'armée. M. Nwachukwu a déclaré que certains combattants de Boko Haram, dont le nombre restait inconnu, avaient été tués au cours des échanges de tirs avec les soldats de la base. Le mois dernier, l'armée avait déclaré que le groupe terroriste avait adopté de hautes technologies, utilisant des drones et des mercenaires dans des attaques contre des bases de formation militaires dans la région du nord-est du pays. Boko Haram essaie, depuis 2009, d'établir un État islamique dans le nord-est du Nigeria, tuant quelque 20.000 personnes et en forçant des millions d'autres à se déplacer.
 
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le pont Long Biên, un des monuments historiques inoubliables de Hanoï.

La zone du patrimoine de Huê sera ouverte gratuitement pendant le Têt Pendant les trois jours du Têt du Cochon 2019, soit entre le 5 et 7 février, la visite sera gratuite pour tous les sites qu'abrite l’ancienne Cité impériale de Huê, selon le Centre de préservation des vestiges de l'ancienne Cité impériale de Huê.