06/04/2019 19:53
>>Le Nigeria confirme la mort de 55 militants de Boko Haram
>>Niger: 33 terroristes de Boko Haram tués par l'armée dans l'extrême Sud-Est du pays

Quatre-vingt-huit civils ont été tués dans le sud-est du Niger dans des attaques du groupe djihadiste Boko Haram, qui ont contraint plus de 18.000 personnes à fuir leurs villages dans le seul mois de mars dernier, a déclaré vendredi 5 avril Jens Laerke, le porte-parole du Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations unies (OCHA). "Vingt et une attaques contre des civils et les forces militaires ont été enregistrées dans la région en mars 2019, avec un bilan de douze enlèvements et 88 morts parmi les civils", a-t-il déclaré au cours d'un point de presse à Genève. La région de Diffa est actuellement affectée par une détérioration rapide de la situation sécuritaire consécutive aux activités des groupes armés non-étatiques (GANE) dans le bassin du Lac Tchad. Une détérioration de la situation sécuritaire qui conduit à "une augmentation préoccupante du nombre d'attaques qui ciblent les populations les plus vulnérables, y compris les communautés déplacées et réfugiées". "À titre de comparaison, le nombre total de civils tués par des attaques de GANE entre janvier et décembre 2018 est de 107 personnes", a ajouté M. Laerke. 
 
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Universités francophones d'Asie-Pacifique au rendez-vous à Hô Chi Minh-Ville

Les maisons d'hôtes à Sa Pa attirent de plus en plus de visiteurs Afin de décharger le trop-plein de visiteurs du bourg de Sa Pa et d’améliorer les moyens de subsistance de la population locale, la province de Lào Cai (Nord) se concentre sur le développement de l’agritourisme.