28/03/2019 15:13
Le gouvernement nicaraguayen a estimé mercredi 27 mars que les pourparlers en cours avec l'opposition pour tenter de sortir le pays de la crise politique évoluaient de façon "constructive et positive".
>>Nicaragua: Ortega annonce des négociations pour résoudre la crise
>>Nicaragua: arrestation de 30 manifestants de l'opposition

Des négociations nationales à résoudre la crise politique au Nicaragua, le 27 février.
Photo: AFP/VNA/CVN

"Nous avançons à la table des négociations de manière très constructive, très positive, nous parvenons à des accords", a déclaré à des journalistes le ministre des Affaires étrangères, Denis Moncada, chef de la délégation du gouvernement.

Le dialogue entre le gouvernement et la plateforme d'opposition Alliance civique pour la justice et la démocratie (ACJD) a repris le 27 février, après des mois d'interruption. Le chef de la délégation d'opposition, Carlos Tünnermann, a indiqué que les deux parties s'étaient mises d'accord le 26 mars sur 15 points concernant les "libertés et garanties constitutionnelles", première thématique en discussion.

L'opposition abordera la question des élections anticipées lors des discussions sur la démocratisation et les réformes électorales, a ajouté M. Tünnermann, un point contesté par un des délégués du gouvernement, Wilfredo Navarro, qui a déclaré que cette demande ne figurait pas sur l'agenda.

Il y a une semaine, le gouvernement s'est finalement engagé à libérer tous les opposants incarcérés sous trois mois et a invité le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) à "accompagner à la table des négociations le processus de libération". Le CICR s'est dit prêt mercredi 27 mars "à examiner l'offre", selon sa représentante, Laura Schneeberger. La date du 28 mars, convenue entre les parties pour conclure les négociations "ne va pas être tenue, il va falloir prolonger", a également indiqué le délégué de l'opposition, José Palais.

Le Nicaragua connaît une grave crise politique depuis onze mois, lorsque des manifestations ont éclaté contre le gouvernement du président Daniel Ortega, 73 ans, à la tête du pays depuis 2007. 

APS/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrir les secrets de fabrication des gâteaux de lune