15/10/2017 06:19
Ở đảo này cũng như những đảo xa
Dứa dại mọc men theo bờ cát
Thân nó tròn, vỏ xù xì màu đất bạc
Xoắn suýt vào nhau như những khúc trăn to
Lá xòe dài cạnh sắc như lưỡi cưa
Không hiểu vì sao người ta không chặt nó
>>Sóng
>>Hoa cỏ may
>>Même si je sais avec certitude que tu rentreras


Cây hoa sim còn gợi màu thương nhớ
Cây chuối rừng mát ruột kẻ đường xa
Dứa dại chỉ làm rớm máu rách da
Của những ai vô ý đi qua
Không hiểu vì sao người ta không chặt nó

Đêm hôm qua ngoài trời bão tố
Sóng chồm lên muốn dìm đảo xuống lòng sâu
Gió như điên đạp cây cối đổ nhào
Gói đập cành sim, xé tan tàu chuối
Chỉ còn nó, những cây dứa dại
Thách thức gió gào sóng thét cuồng điên
Che chở ngôi nhà sau nó vẫn bình yên
Tôi bỗng hiểu vì sao người ta không chặt nó.
                                                                 
      Xuân Quynh/CVN

Les ananas sauvages

Sur cette île tout comme sur bien d’autres,
Les ananas sauvages poussent le long des côtes.
Leur écorce est rugueuse, et leurs troncs ronds
S’enlacent comme des anneaux de python,
Leurs feuilles s’élancent comme des lames de scie.
Je me demandais pourquoi on ne les avait pas abattus.

Les myrtes violets peuvent évoquer la nostalgie,
Les bananiers désaltèrent ceux qui de loin sont venus.
Mais les ananas sauvages ne font que blesser la chair
De ceux qui par mégarde les heurtent du pied.
Je me demandais pourquoi on ne les avait pas abattus.

Cette nuit, sur l’île une tempête s’est levée.
Les vagues se sont cabrées, cherchant à tout noyer.
Par le vent furieux les arbres ont été renversés,
Les myrtes écrasés, les bananiers déchirés.
Il ne restait qu’eux, les ananas sauvages,
Défiant l’ouragan et les flots en rage,
Qui protégeaient les maisons à travers la nuit.
J’ai compris pourquoi on ne les avait pas abattus.

Traduction de Minh Phuong - Trân Thuong/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Phu Quôc a accueilli plus de 4,7 millions de visiteurs depuis 2015 Depuis 2015, le district insulaire de Phu Quôc (province de Kiên Giang, Sud) a reçu plus de 4,7 millions de visiteurs, dont 20,5% d’étrangers. Les recettes touristiques ont connu en moyenne une hausse annuelle de 42,5%.