05/05/2019 19:04
Les travailleurs hautement qualifiés sont une motivation pour le développement socio-économique du pays, a souligné le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc lors d'un dialogue à Hô Chi Minh-Ville le 5 mai avec des représentants des travailleurs.

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc (2e à droite) rencontre des travailleurs qualifiés à Hô Chi Minh-Ville. Photo: Thông Nhât/VNA/CVN

S'exprimant lors de la 4e réunion annuelle, à laquelle ont participé des travailleurs de sept localités appartenant aux Régions économiques de pointe du pays, le chef du gouvernement a ajouté que le développement national ne reposait pas uniquement sur le capital, la main-d'œuvre bon marché, mais également sur la capacité de production.

Les travailleurs hautement qualifiés constituent un trésor national, car ils servent de locomotive au développement économique et attirent les investisseurs étrangers. Cependant, ils ne représentent que moins de 19% de l'effectif total et les ministères doivent élaborer des politiques concrètes pour améliorer cette situation, a-t-il souligné.

Les représentants des travailleurs ont estimé que la formation professionnelle n’avait pas encore rattrapé le développement technologique. De ce fait, la plupart des travailleurs n’ont pas reçu de formation adéquate et la formation professionnelle n’a pas encore satisfait à l’exigence d’un marché du travail concurrentiel.

Le ministre du Travail, des Invalides et des Affaires sociales, Dào Ngoc Dung, a déclaré que son ministère préconisait de dispenser une formation professionnelle adaptée aux besoins du marché du travail, en se concentrant sur les domaines où la société avait besoin, et non ce que le ministère possède. Il intensifie également le lien entre les établissements de formation professionnelle et les entreprises qui emploieront les travailleurs.

Pour sa part, le ministre de l'Éducation et de la Formation, Phùng Xuân Nha, a insisté sur le lien et a souligné que son ministère plaidait en faveur de l'augmentation des formes de formation, dans le but de développer la maîtrise de la langue étrangère et les compétences professionnelles des travailleurs.

Dans le même temps, un représentant des employeurs a souligné le fait que les nouvelles recrues ne peuvent pas commencer à travailler immédiatement, mais qu’elles ont besoin d’une formation supplémentaire d’un à deux ans.

En conclusion du dialogue, le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a affirmé que le gouvernement continuerait à élaborer des politiques visant à augmenter le salaire des travailleurs et d’autres moyens de subsistance. Il les a exhortés à se former et à poursuivre leur formation toute leur vie, et a ordonné aux organisations syndicales de faire plus attention aux familles des travailleurs.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La deuxième édition du tournoi amical de football Vietnam - France avec succès

Les entreprises œuvrent pour le développement durable du tourisme Selon l’Administration nationale du tourisme du Vietnam, au cours de ces deux dernières décennies, un développement impressionnant du secteur touristique national a été constaté.