21/03/2018 22:09
Au début du mois de mars, la cycliste Nguyên Thi Thât a quitté le Vietnam pour un court séjour d’entraînement en Suisse pour préparer l’objectif de remporter la médaille d’or aux Jeux sportifs d'Asie (ASIAD 18), où elle a décroché l'argent il y a quatre ans.
>>Le recrutement des coureurs étrangers s’accélère
>>Cyclisme féminin : Nguyên Thi Thât sacrée pour la première fois championne d’Asie
>>Quelque 700 sportifs attendus à la course cycliste Vietnam-Chine

Nguyên Thi Thât (en tête) réalise un sprint marquant l’histoire du cyclisme vietnamien aux Championnats d’Asie de cyclisme dans l'épreuve de course en ligne féminine sur route, tenue au Myanmar en février en 2018.
Photo : VNE/CVN

Avec un renforcement notable de son niveau, la coureuse d’origine de la province d’An Giang (Sud) devient ores et déjà l’espoir de médaille d’or de l’équipe cycliste nationale du Vietnam lors de l’ASIAD 18 prévu en août prochain en Indonésie.

Après la victoire aux Championnats d’Asie de cyclisme dans l'épreuve de course en ligne féminine sur route, tenue en février en 2018, Nguyên Thi Thât apparait comme étant la seule coureuse du Vietnam regroupant toutes les compétences pour pouvoir être sacrée championne à l’ASIAD 18.

Aux Championnats d’Asie de cyclisme, elle a réalisé un sprint, avec le soutien de ses coéquipiers Phan Thi Liêu et Nguyên Thi Thi, qui a marqué l’histoire du cyclisme vietnamien.

Après la meilleure percée de Nguyên Thi Thât, les entraineurs ont pensé à une stratégie de long terme plus ambitieuse pour la coureuse de province d’An Giang : décrocher la médaille d’or de l’ASIAD 18, et obtenir la qualification pour les Jeux olympiques de Tokyo en 2020. Elle a d’ailleurs refusé les propositions d’embauche d’un club professionnel de cyclisme italien entrainant un nombre important de cyclistes féminines, afin de poursuivre son rêve d’être championne de l’ASIAD 18.

Nguyên Thi Thât apparait comme étant la seule coureuse du Vietnam regroupant toutes les compétences pour pouvoir être sacrée championne à l’ASIAD 18. Photo: VNE/CVN

Les séjours d’entraînement de trois mois en Suisse sont considérés comme des étapes importantes dans la préparation de Nguyên Thi Thât, essentiels pour sa victoire.

Selon les experts vietnamiens, les compétences sportives de Nguyên Thi Thât ont atteint le niveau du continent et sont porteuses de promesses au niveau mondial. C’est la raison pour laquelle, en coopération avec l’équipe cycliste de la province d’An Giang, la Fédération de cyclisme et de moto sportive du Vietnam a décidé de verser une aide pour payer les séjours d’entraînement de cet espoir.

D’ailleurs, la coureuse n’a pas participé aux tours internationaux pour se concentrer sur son entraînement en Suisse, contribuant à ses succès récents. 

L’objectif de gagner 4-5 médailles d’or

Nguyên Thi Thât (centre) avec ses coéquipiers Phan Thi Liêu (gauche) et Nguyên Thi Thi posent avec la médaille d'or des Championnats d’Asie de cyclisme dans l'épreuve de course en ligne féminine sur route.
Photo : VNE/CVN

Pleine de volonté et d’énergie, la cycliste de 25 ans est devenue un soutien primordial pour l’équipe nationale de cyclisme Vietnamien dans les compétitions régionales et internationales. Nguyên Thi Thât a avoué que cet ASIAD 18 serait un défi difficile à relever car beaucoup de ses précédents coéquipiers n’ont su gagner un titre de champion.

Mais, ces difficultés sont aussi un moteur la guidant sur la voie du sommet de l’ASIAD 18. Nguyên Thi Thât avait remporté la médaille d’argent aux Jeux sportifs d'Asie 2014 et deux médailles d’or aux 29e SEA Games en Malaisie en 2017.

À l’heure actuelle, les fédérations sportives vietnamiennes se pressent pour la formation de la délégation de plus de 200 joueurs d’élite à inscrire à l’ASIAD 2018, et la coureuse Nguyên Thi Thât est très certainement dans la liste des espoirs pour l’or en Indonésie. La coureuse de 25 ans est consciente de sa lourde responsabilité pour remporter la victoire au pays.

L’athlétisme, l’haltérophilie, le tir sportif, le karaté, le wushu, le pencak silat sont les autres disciplines potentielles pour l’or du Vietnam à l’ASIAD 18 en Indonésie. L’objectif des sportifs vietnamiens est de gagner de 4-5 médailles d’or dans la compétition prévue en août prochain au pays des îles.

Nguyên Tùng/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Châu Dôc: Vers la diversification des offres touristiques La ville de Châu Dôc, dans la province d’An Giang (Sud) bénéficie de conditions naturelles favorables au développement des services. Elle se focalise actuellement sur l’enrichissement de l’offre touristique, notamment sur le plan spirituel et culturel, en invitant des investisseurs à s’y intéresser pour développer infrastructures routières, lieu de résidence... en vue d’accueillir de plus en plus de pèlerins sur cette terre sacrée.