26/09/2018 23:25
Le secrétaire général du Parti communiste du Vietnam (PCV), Nguyên Phu Trong, a reçu, le 26 septembre à Hanoï, le vice-président laotien Phankham Viphavan, permanent du secrétariat du Parti populaire révolutionnaire du Laos (PPRL), venu rendre hommage du président Trân Dai Quang.
>>Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc rencontre son homologue sud-coréen
>>Le chef du PCV reçoit le Premier ministre laotien

Le vice-président laotien Phankham Viphavan (gauche) reçu par le secrétaire général du PCV, Nguyên Phu Trong, le 26 septembre à Hanoï.
Photo: Tri Dung/VNA/CVN

Le vice-président laotien Phankham Viphavan a transmis les condoléances attristées du Parti, de l’État, de l’Assemblée nationale, du gouvernement  et du Front d’édification nationale du Laos au Parti, à l’État, à l’Assemblée nationale, au gouvernement et au Front de la Patrie du Vietnam pour le départ pour toujours du président Trân Dai Quang.

Il a tenu en haute estime les contributions du défunt à l’édification nationale et au resserrement des relations entre les deux pays, soulignant que sa mort était une grande perte du Vietnam et que le Laos perdait un ami très proche.

Pour sa part, le secrétaire général du PCV, Nguyên Phu Trong, a remercié le dirigeant laotien de sa présence lors de la cérémonie funéraire pour le président Trân Dai Quang, témoignant des relations de solidarité spéciale entre les deux pays comme les deux peuples.

Il a aussi présenté sa sympathie aux habitants laotiens touchés par l’effondrement du barrage hydroélectrique de Xepian-Xe Nam Noy survenu en juillet dernier et les récentes inondations. Enfin, il a affirmé la détermination du Vietnam de maintenir et de développer ses relations avec le Laos.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’enseignement de français aux écoles supérieures au Vietnam

Quang Ninh: Câm Pha donne la priorité au secteur touristique Câm Pha, entourée par les deux villes de Ha Long et Vân Dôn dans la province Quang Ninh (Nord), connaît une forte croissance économique. Pour mieux exploiter ses potentiels dans le secteur de "l’industrie sans fumée", la ville a proposé des mesures pour améliorer des qualités des services.