21/07/2019 08:34
Pour promouvoir les potentialités du port de Nghi Son, les autorités de Thanh Hoa proposent une politique d’assistance aux compagnies maritimes souhaitant ouvrir une ligne internationale de transport de conteneurs.
>>Thanh Hoa: inauguration d'une nouvelle ligne de fret maritime
>>Un navire singapourien de 50.000 tonnes mouille au port en eau profonde de Nghi Son

Thanh Hoa veut mieux exploiter les potentialités du port international de Nghi Son.

Les compagnies de navigation ouvrant pour la première fois une ligne internationale de transport de conteneurs via le port de Nghi Son de la province de Thanh Hoa (partie nord du Centre) recevront 200 millions de dôngs pour chaque fret pendant un an. Cette politique d’assistance est mise en œuvre jusqu’au 31 décembre 2021.

Grâce à ces politiques souples et ouvertes, ainsi qu’au potentiel de développement des services logistiques dans le contexte d’augmentation de la demande d’import-export de marchandises, le groupe CMA CGM, numéro 1 français et numéro 3 mondial du transport maritime, est devenu le premier à exploiter cette ligne de transport via le complexe portuaire international de Nghi Son.

D’après Bruno Gutton, directeur général de CMA CGM Vietnam, Thanh Hoa compte de nombreuses entreprises d’import-export dans divers secteurs tels que plastique, habillement, produits alimentaires… En outre, les provinces du Centre du Vietnam développent fortement des zones industrielles, d’où l’augmentation des besoins d’import-export de marchandises. CMA CGM a donc décidé de devenir la première entreprise de transport maritime à faire entrer son porte-conteneurs à Thanh Hoa, le 8 mai dernier. Cet événement a ainsi marqué l’ouverture de la première ligne internationale de transport de conteneurs non seulement dans la zone économique de Nghi Son, mais aussi dans toute la région septentrionale du Centre. Jusqu’à fin mai 2019, cinq porte-conteneurs internationaux y ont déjà jeté l’ancre.

Gain de temps et d’argent

La province de Thanh Hoa recense plus de 150 entreprises d’import-export. Autrefois, leurs marchandises devaient passer par le port de Hai Phong (Nord). En 2018, cela représentait environ 55.000 conteneurs, une perte de temps et d’argent considérable pour les entreprises. Selon la douane du port de Nghi Son, celles-ci peuvent désormais économiser entre 45% et 50% des coûts de transport de marchandises grâce à cette nouvelle ligne maritime. Un moyen efficace d’améliorer la compétitivité des entreprises d’import-export de la province mais aussi de toute la région septentrionale du Centre.

Texte et photo: Ngô Hà - Nguyên Nhât/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découverte d’un village de broderie centenaire à Nam Dinh

Des conteneurs pour loger les touristes à Quang Ninh Le homestay T&N, dans la province de Quang Ninh, a la particularité d’être constitué de 26 containeurs. Une architecture particulièrement atypique qui attire les amateurs d’expériences singulières.