16/02/2017 16:43
L'administration de la province de Nghê An (Centre) a fourni des informations sur un incident impliquant la paroisse de Song Ngoc concernant la pollution causée par la société taïwanaise Hung Nghiêp Formosa Hà Tinh
>>La qualité de l'environnement marin doit être vérifiée régulièrement
>>Les pêcheurs de Hà Tinh retrouvent une vie normale
>>Catastrophe écologique : les dédommagements doivent être achevés avant le Têt

Les paroissiens de Song Ngoc se déplacent sur la nationale 1A.
Photo : NTV/CVN

Le 15 février, l'administration de la province centrale de Nghê An a fourni des informations sur un incident impliquant la paroisse de Song Ngoc dans le cadre de l'affaire de pollution marine de la société taïwanaise Hung Nghiêp Formosa Hà Tinh Steel Co Ltd.

Le 10 février, le prêtre Nguyên Dinh Thuc, de la paroisse de Song Ngoc, située dans la commune de Quynh Ngoc du district de Quynh Luu, a écrit une lettre ouverte demandant aux autres prêtres de prier pour les paroissiens de Song Ngoc qui avaient l'intention de déposer le 14 février une plainte contre Formosa auprès du Tribunal populaire du chef-lieu de Ky Anh, dans la province voisine de Hà Tinh, où Formosa est située.

Le 14 février, environ 500 paroissiens se sont rassemblés devant l'église de la paroisse pour aller à Hà Tinh. En arrivant dans la commune de Diên Hông du district de Diên Châu de Nghê An, la police de la circulation a demandé aux paroissiens de se déplacer sur une voie afin de ne pas causer d'embouteillages, selon les autorités.

Les paroissiens ont refusé d'obéir et ont continué de marcher à leur guise, affectant la circulation. La police a tenté de persuader les paroissiens de déplacer leurs véhicules sur le bord de la route afin que les officiels de Nghê An puissent parler au prêtre Thuc et aux paroissiens.

L'enquête se poursuit

Alors que les véhicules se déplaçaient sur le bord de la route, Thuc a demandé à une voiture de sept places de s'arrêter au milieu de la nationale 1A. Les passagers refusant de descendre, la police a dû déplacer la voiture et ses passagers afin de rétablir une circulation normale. Plusieurs paroissiens ont désobéi, provoquant un affrontement avec la police.

Le prêtre Thuc a alors dit qu'il avait été blessé par la police et a téléphoné à des dignitaires et des paroissiens dans les régions voisines pour demander de l'aide.

Le même jour, 14 février, le secrétaire du Comité du Parti de la province de Nghê An, le vice-président permanent du Comité populaire provincial, le directeur de la Police provinciale et plusieurs prêtres sont arrivés sur les lieux pour essayer de calmer les paroissiens et demander au prêtre Thuc de leur dire de rentrer chez eux.

En suite de cela, plusieurs paroissiens se sont déplacés sur la nationale 1A pour presser les forces de police. Certains ont jeté des briques et des pierres sur les agents présents, en blessant 16 dont le directeur de la Police de la province, et endommagé trois voitures.

La police a interpellé 21 personnes, selon les autorités de Nghê An. La province a demandé aux médias de rapporter l'incident de manière objective, ajoutant que les agences locales enquêteront sur ceux qui ont causé cet incident.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le "bain de feu" des Dao rouges pour accueillir le Nouvel An lunaire

Ouverture de la fête de la Mère Âu Co à Phu Tho La fête en commémoration de la Mère des Vietnamiens Âu Co a été officiellement inaugurée le 22 février (soit le 7e jour du 1er mois lunaire) au Temple qui lui est dédié dans la commune de Hiên Luong, district de Ha Hoa, province de Phu Tho (Nord).