03/08/2017 15:22
Cela se précise : Neymar a pris congé mercredi matin 2 août de ses coéquipiers du FC Barcelone et doit être présenté en fin de semaine par le Paris SG pour un transfert record, épilogue attendu d’un feuilleton qui dure depuis deux semaines.
>>Neymar regagne Barcelone au terme d’un jeu de piste aérien
>>Football : le Barça s’offre le "Clasico", le mystère Neymar demeure

Le jet privé de la star brésilienne, Neymar Jr, le dépose à l’aéroport de Porto, le 2 août. Photo : AFP/VNA/CVN

Le transfert du siècle se dessine : le PSG est sur le point de régler les 222 millions d’euros de la clause libératoire du contrat du Brésilien avec le Barça, une somme astronomique qui explose le record actuel des 105 millions d’euros, hors bonus, dépensés à l’été 2016 pour le transfert de Paul Pogba de la Juventus Turin à Manchester United.

"Nous allons payer la clause. À partir du moment où Neymar m’a donné le feu vert, le 1er août, je suis allé à Paris et j’en ai ramené une proposition du PSG pour payer la clause, ce qui sera fait dans les prochaines heures", avec une présentation du joueur par le club français "sans doute ce week-end", a dit Wagner Ribeiro, conseiller de Neymar, qui était présent avec lui et son père à l’aéroport de Barcelone en début d’après-midi.

Dans un communiqué, le Barça avait insisté peu avant sur le montant de la clause de cession, 222 M EUR, "qui devra être versée dans sa totalité".

La journée avait commencé avec les adieux du joueur à ses coéquipiers blaugranas. "Neymar est venu s’entraîner comme prévu et a communiqué à ses coéquipiers qu’il s’en allait", a dit un porte-parole du club. "L’entraîneur (Ernesto Valverde) lui a donné l’autorisation de ne pas s’entraîner et d’aller s’occuper de son avenir".

L’attaquant de 25 ans est resté une demi-heure au centre d’entraînement, lors de laquelle il s’est d’abord rendu dans le bureau de l’entraîneur pour lui notifier son départ, puis dans le vestiaire, où il a pris congé de ses coéquipiers un par un, selon le récit du quotidien sportif catalan Sport.

«Tu me manqueras mec ! »

L’icône Lionel Messi lui a adressé un message sur Instagram : "Ça a été un plaisir énorme de passer ces années avec toi, +amigo+ . Je te souhaite beaucoup de chance dans cette nouvelle étape de ta vie. À la revoyure", écrit-il en légende d’une vidéo où l’on voit les deux joueurs célébrant buts et victoires sous le maillot blaugrana. Le message s’achève par "tkm" pour "te quiero mucho" ("je t’aime beaucoup").

L’attaquant vedette du Barça Neymar lors du match face au Real Madrid, le 29 juillet à Miami en Floride. Photo : AFP/VNA/CVN

"Merci mon frère. Tu me manqueras mec !", lui a répondu "NJR", avalisant ainsi lui-même son départ pour la première fois, fût-ce de manière détournée.

"Une belle saison à toi +hermano+ (frère), sur le terrain et en dehors. Bonne chance pour la suite", a twitté de son côté le défenseur français Samuel Umtiti, auquel Neymar a répondu d’un : "Merci Samu !"

"Ney" ne s’est toujours pas directement exprimé sur sa situation. Il est resté muet devant les journalistes présents à l’aéroport de Barcelone ce mercredi 2 août comme la veille, lorsqu’il était rentré de Chine via Dubai.

Annoncé à Londres par plusieurs médias, il s’est en fait rendu à bord de son avion privé à Porto mercredi après-midi, ville où travaillait encore récemment le nouveau directeur sportif portugais du PSG, Antero Enrique. Il y aurait passé sa visite médicale selon des médias européens.

Il était attendu jeudi après-midi 3 août à Paris, a affirmé une source proche du dossier, confirmant les informations de plusieurs médias.

Le PSG n’a pour sa part donné que dans le sous-entendu. Quand le latéral parisien Thomas Meunier a twitté "Bon alors... ce scoop" avec l’émoticône d’un sourire entendu, le PSG lui a répondu avec le même symbole, puis en écrivant: "On attend encore un peu ?", et enfin avec le symbole d’un sablier accompagné de la mention "soon" (bientôt, en anglais).

Sera-t-il présenté en marge de la réception du promu Amiens, samedi au Parc des Princes (17h00), pour la reprise de la Ligue 1 ?

Javier Pastore, première recrue phare de l’ère qatarie en 2011, compte lui offrir son No10, selon la radio espagnole Cadena SER.

Fiche sur l’attaquant brésilien Neymar, qui a fait ses adieux à ses coéquipiers du FC Barcelone et est annoncé au PSG.
Photo : AFP/VNA/CVN
Le feuilleton n’est cependant plus à un revirement ou coup de théâtre près, du fameux "se queda" (il reste) de Gerard Piqué à l’altercation de Neymar avec la recrue Nelson Semedo, lors d’une tournée américaine durant laquelle le Brésilien a par ailleurs brillé sur le terrain.

« Dopage financier »

Le président de la Ligue espagnole, Javier Tebas, menace en effet de bloquer le transfert en refusant de percevoir l’argent de la clause de cession, qui doit être déposé à son siège pour que le joueur soit libéré de son contrat barcelonais.

"Nous n’acceptons pas cet argent d’un club comme le PSG qui (...) enfreint les normes et les lois" du fair-play financier (FPF), a-t-il lancé mercredi 2 août au quotidien sportif As, dans un entretien réalisé avant l’annonce du départ, accusant le club français de "dopage financier".

Baroud d’honneur ou réelle menace ? Le PSG, a déjà été sanctionné par l’UEFA, en 2014. La confédération européenne "regardera les détails du transfert pour s’assurer que cela soit fait en accord avec le cadre du FPF", a-t-elle communiqué.

Le transfert de Neymar au Barça, en 2013 en provenance de Santos, avait défrayé la chronique, avec plusieurs rebondissements judiciaires. Le club espagnol a été condamné pour avoir camouflé au fisc une partie des coûts de la transaction et doit affronter prochainement un nouveau procès pour escroquerie et corruption entre particuliers, durant lequel seront également jugés Neymar et son père, Neymar Sr.

Il y a aussi une histoire de prime à régler : le Barça a gelé une somme de 26 millions d’euros qui devait revenir au clan Neymar cet été selon les termes de la prolongation de contrat signée l’année dernière (jusqu’en 2021).

AFP/VNA/CVN



 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Un plan quadriennal pour élargir le public francophone

Sixième conférence sur la coopération touristique Vietnam - Taïwan (Chine) La 6e Conférence sur la coopération Vietnam - Taïwan (Chine) dans le tourisme a été organisée le 23 novembre dans la ville de Ha Long, province septentrionale de Quang Ninh.