21/03/2018 21:48
>>L'ONU, l'UA et l'UE ont aidé des milliers de migrants à quitter la Libye pour rentrer chez eux
>>L'ONU lance une vaste négociation sur un Pacte mondial sur les migrations

L'Organisation internationale pour les migrations (OIM) a annoncé mardi 20 mars que 12.983 migrants et réfugiés étaient entrés en Europe par mer pendant les 11 premières semaines de 2018, contre 21.058 au cours de la même période l'année dernière, ce qui représente une nette diminution. D'après l'OIM, environ 47% de ces migrants et réfugiés sont arrivés en Italie et les autres sont arrivés en Grèce (30%), en Espagne (22%) et à Chypre (moins de 1%). Selon les nouveaux chiffres de l'OIM, jusqu'au 18 mars, 495 personnes sont mortes sur les trois routes méditerranéennes, en baisse de 9% par rapport à la même période l'année dernière, où l'on dénombrait 544 migrants noyés ou disparus. Joel Millman, porte-parole de l'OIM, a indiqué mardi lors d'une conférence de presse que le naufrage d'un bateau le 17 mars en mer Egée était le premier à avoir fait des victimes parmi les migrants clandestins dans l'est de la Méditerranée en 2018. Parmi les 16 corps récupérés, huit personnes venaient d'Afghanistan et six autres d'Irak. Neuf étaient des enfants et trois migrants ont été secourus par les garde-côtes grecs, tandis que trois autres ont disparu. D'après le porte-parole, la Méditerranée orientale enregistre une mortalité préoccupante, 188 migrants s'étant noyés dans les 77 premiers jours de 2018, soit une moyenne de 10 par semaine contre quatre par semaine en 2017.
 
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Thi.bli, de l’amour de la céramique à l’amour du Vietnam

Un Depuis 15 ans, chaque dimanche matin, les philatélistes de la capitale se donnent rendez-vous dans un petit café de la rue Triêu Viêt Vuong. Rassemblés sur le trottoir, ils boivent du thé et du café tout en échangeant des timbres.