12/04/2019 08:40
Vainqueur des élections législatives israéliennes, le Premier ministre sortant Benjamin Netanyahu se démène déjà pour former le prochain gouvernement.
>>Élections en Israël: Netanyahu en route vers un cinquième mandat selon les médias

Sourire de satisfaction de Benjamin Netanyahu après le résultat des élections, le 10 avril à Tel Aviv, Israël. Photo: AFP/VNA/CVN

M. Netanyahu "est déjà en négociations avancées avec les partenaires du camp national" en vue de former un "gouvernement de droite", disait un responsable de son parti, le Likoud.

M. Netanyahu est assuré de se voir confier par le président Reuven Rivlin la tâche de former le prochain gouvernement. M. Rivlin commencera la semaine prochaine les consultations avant de décider qui il mandatera. Il a jusqu'au 24 avril pour se prononcer.

Tout autre choix que celui de M. Netanyahu ferait sensation. Entre les 35 mandats du Likoud et ceux de ce qu'il appelle ses "partenaires naturels", M. Netanyahu est en mesure de réunir 65 sièges sur 120, selon un décompte presque final des votes.

Les résultats actualisés tard jeudi soir 12 avril ont confirmé ces projections, donnant au Likoud 26,45% des suffrages, et 26,11% à la liste de centre droit "Bleu-blanc".

Selon les principaux médias du pays, le chiffre de 65 sièges sur 120 pour une nouvelle coalition de droite restait inchangé.

La commission électorale centrale a cependant souligné que des changements pouvaient encore intervenir d'ici la publication des résultats finaux, le 17 avril.

Le principal concurrent de M. Netanyahu, le général Benny Gantz, à la tête de la liste "Bleu-blanc", était loin de pouvoir prétendre à la majorité absolue.

M. Netanyahu, 69 ans, dont plus de 13 années passées au pouvoir à parler d'égal à égal aux grands de ce monde, commencerait alors un cinquième mandat. En juillet, celui que tous les Israéliens connaissent sous le surnom de "Bibi", ravirait à David Ben Gourion, père fondateur de l'État d'Israël, le record de longévité à la tête du gouvernement.

Il aura fait, une fois de plus, la démonstration de sa faculté à surmonter l'adversité et à maîtriser la concurrence lors d'élections. Il a opposé à ses adversaires par sa trempe d'homme fort, ses réussites diplomatiques, sa proximité avec le président américain Donald Trump, la croissance économique continue de son pays et sa virtuosité politique.


AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Universités francophones d'Asie-Pacifique au rendez-vous à Hô Chi Minh-Ville

Les maisons d'hôtes à Sa Pa attirent de plus en plus de visiteurs Afin de décharger le trop-plein de visiteurs du bourg de Sa Pa et d’améliorer les moyens de subsistance de la population locale, la province de Lào Cai (Nord) se concentre sur le développement de l’agritourisme.