21/10/2021 18:00
Poursuivant le programme de travail de la 2e session de Assemblée nationale (AN) de la XVe législature, jeudi 21 octobre, les députés ont discuté en groupes des résultats de la mise en œuvre du plan de développement socio-économique en 2021, de celui prévu pour 2022, du rapport sur la lutte contre l'épidémie de COVID-19 et de la réalisation de la Résolution N°30 de 2021 sur la 1re session de l'AN de la XVlégislature.

Les députés ont également discuté de la réalisation du budget de l'État en 2021, des prévisions budgétaires, du plan d'allocation du budget central en 2022 et du plan budgétaire et financier triennal de l'État pour la période 2022-2024.

Dans un rapport, le gouvernement a estimé qu’en 2022, la pandémie de COVID-19 pourrait être plus compliquée. La croissance économique mondiale serait alors  instable et inférieure à celle de 2021. Les expériences et la capacité de faire face au COVID-19 continueront de s'améliorer, mais la résilience et les ressources de l'État, des entreprises et des gens diminueront. Le risque d'une reprise économique lente et d'un ralentissement de la croissance va demeurer.

Le gouvernement a défini 16 indicateurs clés dans les domaines de l'économie, de la société et de l'environnement, dont un taux de croissance du PIB de 6%- 6,5%, un taux de croissance moyen de l'indice des prix à la consommation de 4%.

Pour atteindre ces objectifs, le gouvernement a défini certaines mesures clés, en se concentrant sur la reprise et le développement socio-économiques, la mise en œuvre efficace de la Stratégie globale de prévention et de contrôle de la pandémie, le considérant comme une tâche primordiale pour tous les secteurs dès le début de 2022.

Jeudi après-midi 21 octobre, lors d’une séance plénière, les députés écoutent une présentation des documents et  rapports de vérification sur le projet de loi de la police mobile et celui d’amendement et de complément de certains articles sur la propriété intellectuelle. Puis, les députés discutent en groupe de ces deux projets de loi.

Adaptation sûre et flexible à l'épidémie 

Les députés ont suggéré que le gouvernement et les autorités à tous les niveaux évaluent l'impact, surmontent les limites, ne soient pas subjectifs dans la prévention et le contrôle des épidémies, et promulguent bientôt un programme directeur sur la relance et le développement socioéconomique.

Le président de l'Assemblée nationale Vuong Dinh Huê a demandé au gouvernement, aux ministères, secteurs et localités d’avoir une évaluation complète de l'impact socio-économique de l'épidémie comme base pour l'élaboration de stratégies et de plans sur la prévention, la lutte et une adaptation sûre et flexible à l'épidémie de COVID-19, ainsi que la promulgation de politiques socio-économiques.

Les députés discutent en groupes du développement socio-économique, le 21 octobre à Hanoï.
Photo : VNA/CVN

Il a déclaré que la stratégie et le plan directeur de prévention, de contrôle et d'adaptation sûre et flexible à l'épidémie avaient été discutés lors du 4e plénum du Comité central (CC) du PCV. Cette fois, l'AN continuera à discuter, mais tous se sont accordés sur la nécessité d'une nouvelle réflexion comme dans le discours du secrétaire général du PCV, Nguyên Phu Trong, lors du dernier plénum du CC du PCV, dont une adaptation sûre, flexible et efficace aux épidémies.

Selon le chef de l’organe législatif, le programme directeur de relance  socio-économique doit s'accompagner de l'ajustement des politiques fiscales et monétaires et de leur coordination  pour servir le programme global de relance et de développement économique.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
25 ans de coopération entre le Vietnam et Wallonie-Bruxelles : Amitié, Solidarité et progrès

Le Vietnam remporte trois prix aux World MICE Awards Le Vietnam a remporté trois prix lors des 2es World MICE Awards, l’initiative mondiale visant à reconnaître, récompenser et célébrer l’excellence dans le secteur du MICE (réunions, incentives, conférences et expositions).