16/03/2022 10:02
Il est urgent de modifier la Loi foncière de 2013 afin de répondre aux nouvelles exigences et aux objectifs fixés lors du XIIIe Congrès national du Parti communiste vietnamien. C’est ce qui ressort d’un colloque organisé le 15 mars à Hanoï par l’Académie des sciences sociales du Vietnam.
>>Vinh Phuc accélère la réforme administrative dans la gestion foncière
>>Les lois foncières doivent garantir des intérêts harmonieux de l'État et du peuple

Colloque au sujet de la modification des politiques foncières, le 15 mars à Hanoï. Photo : VOV/CVN

Après près de dix ans d’application de la Résolution No19 du Parti sur la réforme des politiques foncières et de la Loi foncière de 2013, les ressources immobilières ont été mieux exploitées et l’administration publique a été professionnalisée. Afin de s’adapter à la nouvelle conjoncture, d’attirer davantage d’investisseurs et de mettre en valeur le potentiel de chaque région, il est nécessaire de modifier les politiques économiques et financières relatives aux ressources foncières.

"La nouvelle loi devra permettre d’équilibrer les intérêts des parties prenantes et de combler les lacunes de la loi en vigueur. Il faut réfléchir à élaborer un code foncier et considérer la loi foncière comme un outil juridique encadrant les relations, la gestion et l’utilisation des ressources immobilières", a expliqué Nguyên Hông Son, vice-président de la Commission économique centrale du Parti.
VOV/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Rendez-vous au Centre de la quintessence du village artisanal vietnamien

SEA Games 31 : les visiteurs étrangers impressionnés À l’occasion des 31es Jeux d’Asie du Sud-Est (SEA Games 31), le Vietnam a accueilli un grand nombre de sportifs, d’entraîneurs, d’officiels et d’amoureux du sport, venus de tous les pays de la région.