01/10/2020 11:49
Compte de la demande réelle du transport ferroviaire, la Compagnie générale des chemins de fer du Vietnam (VNR) nécessitera d’ici 2022 environ 3.769 milliards de dôngs (160 millions d'USD) pour moderniser des trains.
>>Reprise progressive des activités de transport interurbain de passagers
>>Le rail vietnamien doit passer à la vitesse supérieure

À partir de 2016, la compagnie VNR a achevé la construction et l’exploitation de 150 wagons de haute qualité avec un investissement de plus de 1.552 milliards de dôngs. Photo : VNA/CVN 

Parmi cette somme, la compagnie VNR nécessitera 1.109 milliards de dôngs pour la mise en œuvre du projet d’investissement de locomotives entre 2016 et 2020, et la société par action de transport ferroviaire, de 2.660 milliards de dôngs, pour d’autres projets.

À partir de 2016, la compagnie VNR a achevé la construction et l’exploitation de 150 wagons de haute qualité avec un investissement de plus de 1.552 milliards de dôngs ; de 300 wagons porte-conteneur avec 347 milliards de dôngs ; de 37 wagons avec 90 milliards de dôngs.

Selon un responsable de VNR, le secteur ferroviaire devait importer 100% des moyens de transport dans le passé, mais maintenant, la VNR peut produire et fournir tous les types de wagons pour répondre aux besoins de transport avec un taux de localisation de 20 à 40%.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Gâteau phu thê, une friandise rustique irrésistible

Entre terre et mer, le marais de Chuôn À Phu An, une commune de la province de Thua Thiên-Huê, au Centre du Vietnam, s’étend jusqu’à l’horizon le marais de Chuôn, un lieu paisible en pleine nature.