31/05/2013 17:37
Le gouvernement doit appliquer des politiques fiscales actives tout en réduisant de 22% à 20% l'impôt sur le revenu des entreprises, ce qui permettra à ces dernières de disposer de davantage de liquidités pour développer leur production ou activités commerciales, a affirmé Nguyên Ngoc Hoa, membre de la Commission de l'économie de l'Assemblée nationale.

Le gouvernement affirme toujours que la taxation n'est qu'une des politiques d'assistance au marché et aux entreprises. Photo : Ngoc Hà/VNA/CVN


Cependant, pour épauler les entreprises en difficulté, voire risquant de faire faillite, les politiques fiscales - réduction de l'impôt sur le revenu des entreprises incluse - ne sont qu'une des mesures à appliquer, a-t-il tempéré.

Le gouvernement affirme toujours que la taxation n'est qu'une des politiques d'assistance au marché et aux entreprises. C'est en ce sens qu'elle est appliquée, en parallèle aux politiques d'assistance aux entreprises telles que la baisse des taux d'intérêt des prêts bancaires, la restructuration des entreprises publiques, la promotion de la consommation pour écouler les stocks de marchandises, la réduction de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) ou de l'impôt sur le revenu des entreprises, l'allongement du délai de remboursement des dettes pour les entreprises..., a-t-il poursuivi.

Pour augmenter le pouvoir d'achat des consommateurs

Il est nécessaire pour le gouvernement de mettre en œuvre simultanément ces trois solutions : épauler les entreprises, doper la consommation, et réduire le prix des ressources qui sont sous contrôle du gouvernement, à commencer par le foncier, selon l'économiste.

Il faut également faire en sorte que le pouvoir d'achat des consommateurs augmente tout en réduisant la TVA et/ou l'impôt sur le revenu des entreprises, contrôlant le prix du carburant, de l'énergie, de l'eau potable, a-t-il suggéré.

"Je suis persuadé que les difficultés qui affectent les entreprises et l'économie nationale ne sont que passagères et que par le biais des assistantes de l'État, les entreprises surmonteront cette étape rapidement", a affirmé l'économiste.

Cependant, les entreprises doivent aussi se prendre en charge pour se sortir de cette mauvaise passe en réorganisant leur activité et leurs ressources, en rééquilibrant leurs comptes, en appliquant des avancées technologiques pour créer des produits originaux répondant à la demande du marché, plutôt que d'attendre les seules solutions d'assistance du gouvernement, a averti Nguyên Ngoc Hoa.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Dào Xá, la patrie des luthiers

Nghê An, une région riche de spécialités culturelles et culinaires Les maisons sur pilotis se reflétant dans la rivière Giang, la culture locale et la riche cuisine des Thai attirent les touristes de passage dans la région montagneuse de l’ouest de la province de Nghê An.