10/01/2019 14:55
Le Comité de pilotage des programmes nationaux des sciences et des technologies s’est réuni le 9 janvier à Hanoï, sous la présidence de son chef, le vice-Premier ministre Vu Duc Dam.
>>Les produits vietnamiens à la conquête du marché domestique
>>Les Vietnamiens conquis par les produits vietnamiens
>>Plus de 80 labels nationaux de prestige présentés à Hanoï

Un produit national devra être le résultat d’une concurrence qualitative des entreprises.
Photo: Thê Duyêt/VNA/CVN

Lors de la réunion, le vice-Premier ministre Vu Duc Dam a indiqué que la plupart des entreprises vietnamiennes étaient des PME et que leurs produits étaient encore faiblement compétitifs.

Par ailleurs, il manque des mécanismes favorables à la modernisation des technologies des entreprises, a-t-il constaté, ajoutant que le budget des programmes nationaux des sciences et des technologies était limité et en deçà des demandes. Le vice-Premier ministre a ainsi demandé aux organes compétents de chercher des solutions à ces problèmes pour mieux aider les entreprises.

S’agissant du programme de développement des produits nationaux, Vu Duc Dam a demandé au ministère des Sciences et des Technologies de chercher à attirer une plus grande attention des entreprises. Selon lui, les produits inscrits sur la liste des produits nationaux devront avoir un statut spécial et les producteurs devront bénéficier d’assistances dans la publicité et dans l’accès à des marchés.

"Un produit national devra être le résultat d’une concurrence qualitative des entreprises", a souligné le vice-Premier ministre, avant de demander au ministère des Sciences et des Technologies de chercher à encourager davantage les entrepries à créer des produits à haute valeur ajoutée et plus compétitifs.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le pont Long Biên, un des monuments historiques inoubliables de Hanoï.

Voyage spirituel: quand les moines servent de guides La saison estivale est le temps idéal pour que chacun puisse se relaxer ou s’évader en voyageant, faire du bénévolat ou encore rendre visite à des proches. C’est aussi l’occasion de faire une pause hors du monde, dans un lieu de retraite spirituelle.