07/08/2020 21:44
Les Bucks, portés par les 66 points du duo Giannis Antetokounmpo/Khris Middleton, ont renversé jeudi 6 août une situation compromise pour vaincre Miami (130-116), s'assurant ainsi de finir à la première place de la conférence Est de la NBA.
>>NBA : les Lakers assurés d'être tête de série N°1 à l'Ouest
>>Les Raptors envoient un message aux Lakers

Le joueur-vedette des Milwaukee Bucks Giannis Antetokounmpo lors de la victoire de son équipe face à Miami le 6 août à Orlando.
Photo : AFP/VNA/CVN

Milwaukee forte tête

Comme la saison passée, l'équipe du Wisconsin sera tête de série N°1 lors des play-offs. Un statut qui devra se doubler cette fois d'une accession en finales, afin d'acter une progression.

En attendant, les Bucks ont pris le meilleur sur le Heat (4e), un des outsiders à ne pas mésestimer et qu'il pourrait retrouver en demi-finale de conférence, qui a pourtant compté jusqu'à 23 points d'avance, malgré les absences de Jimmy Butler (cheville) et Goran Dragic (pied).

Antetokounmpo et Middleton ont sonné la révolte en seconde période, inscrivant chacun 33 points et contribuant au 18-0 infligé à Miami dans le money-time.

Si le potentiel offensif des Bucks s'est encore vérifié au meilleur moment, c'est la défense resserrée dont ont fait preuve ses joueurs qui a plu à l'entraîneur Mike Budenholzer. "Dans l'ensemble, notre attention aux détails dans ce secteur était meilleure", a-t-il salué.

Sans James, Harden s'amuse

LeBron James, diminué par une douleur l'aine, a logiquement manqué aux Lakers contre Houston, facile vainqueur (113-97), dans le sillage de James Harden particulièrement en réussite avec 39 points inscrits (11/19, 12 passes, 8 rbds).

James Harden a inscrit 39 points pour Houston face aux Los Angeles Lakers le 6 août à Orlando.
Photo : AFP/VNA/CVN
Les Rockets, désormais 4e, ont toujours mené, alors qu'ils étaient pourtant aussi privés de leur autre star Russell Westbrook (cuisse). Mais l'envie était bien plus manifeste de leur côté qu'à L.A. déjà assuré d'être tête de série N°1 à l'Ouest et qui en a gardé sous la semelle à l'image d'Anthony Davis (17 pts, 12 rbds).

Les Clippers en pleine répétition

Guère d'enjeu entre L.A. et Dallas, sinon de se jauger avant de probables retrouvailles au 1er tour des play-offs. Et à ce jeu-là, le 2e à l'Ouest a montré au 7e qu'il était armé pour finir fort les rencontres, s'imposant (126-111) grâce notamment à quatre paniers à trois points dans le money-time restés sans réponse côté Texans.

Kawhi Leonard (29 pts, 4/8 derrière l'arc) a montré qu'il montait lentement mais sûrement en puissance, bien secondé par Paul George (24 pts, 7 rbds, 6 passes) et le pivot Ivica Zubac (21 pts, 15 rbds). Tant et si bien que Joakim Noah a dû se contenter de miettes avec 2 rebonds captés en 2 minutes.

En face, Kristaps Porzingis a confirmé ses excellentes dispositions du moments (30 pts, 9 rbds, 5 passes) et Luka Doncic a été tout aussi présent (29 pts, 6 passes). Mais comme souvent à Dallas c'est en défense que le bât blesse.

Portland fait barrage

Comme souvent en match où les dernières minutes coïncident avec le "Dame-Time" - moment où Damian Lillard sort des shoots offrant la victoire -, les Blazers semblent être les plus rapides dans le sprint final vers le barrage à l'Ouest, en témoigne leur victoire contre Denver (125-115).

Portland conforte sa 9e place et se rapproche même de la 8e occupée par Memphis, son probable adversaire pour valider l'ultime billet pour les play-offs.

Lillard, souvent l'homme des moments décisifs donc, a été prépondérant avec 45 points inscrits, dont 11 paniers à trois points sur 18 tentés, et 12 passes délivrées.

Derrière les Blazers, personne n'a vu venir Phoenix en cette fin de saison régulière, mais l'équipe d'Arizona (10e), vainqueur de son quatrième match d'affilée aux dépens d'Indiana (114-99) est encore dans la course.

Deux jours après son superbe panier pour la victoire au buzzer contre les Clippers, Devin Booker a inscrit 20 points (10 passes) et DeAndre Ayton en a jouté 23 (10 rbds). Côté Pacers, TJ Warren a été moins saignant (16 pts, 11 rbds) que ces derniers jours (53 pts contre les Sixers samedi 1er août).

New Orleans a en revanche grillé une de ses dernières cartouches en perdant face à Sacramento (140-125), porté par Bogdan Bojanovic (35 pts, 6/9 à longue distance) et D'Aron Fox (30 pts, 10 passes), et qui remonte à sa hauteur à la 12e place.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’ao dài, la fierté des Vietnamiens

Vieux quartier de Hanoï, rendez-vous de la Fête de lune  Cette année, la Fête de la mi-automne est prévue du 17 septembre au 1er octobre au marché Dông Xuân dans l’arrondissement Hoàn Kiêm, à Hanoï.