24/11/2019 17:55
La performance de Zach Lavine à couper le souffle, des Lakers qui n'en manquent pas et San Antonio qui finit de retenir le sien : la soirée de samedi 23 novembre ne manquait pas d'air en NBA.

>>NBA : les Clippers se défont des Celtics, Luka Doncic impressionne à tout-va
>>NBA : New York douche Prozingis, les Pelicans sabotent la première de George
 

Anthony Davis attaque le panier des Grizzlies lors de la victoire des Lakers à Memphis, le 23 novembre. Photo : AFP/VNA/CVN


En back-to-back à Memphis, moins de 24 heures après avoir déjà pioché pour s'imposer à Oklahoma City (112-107), les Lakers ont arraché leur 7e victoire de rang (109-108), la 14e de la saison, chez des Grizzlies motivés comme lorsqu'on reçoit le leader.

Les Lakers ont eu chaud

Un statut que conservent donc les Lakers, encore portés par un LeBron James à 30 points (6 rbds) et un Anthony Davis à 24 points et décisif avec deux paniers réussis dans les tous derniers instants. En face, le rookie Ja Morant a brillé en vain (26 pts à 10/16).

Philly refroidit le Heat

Miami, sensation du début de saison à l'Est, et son All-Star Jimmy Butler, ancien Sixers, étaient attendus à Philadelphie. Et la franchise de Pennsylvanie a corrigé la floridienne (113-86) pour conforter sa 5e place au classement.

Un quatrième succès consécutif, qui s'est construit sur l'adresse redoutable de l'arrière Josh Richardson (32 pts, 6/7 à longue distance) et sur les larges épaules de son intérieur Joel Embiid, auteur de 23 points et 11 rebonds.

Le MVP

Piqué à vif par son entraîneur Jim Boylen vendredi 22 novembre pour sa performance insatisfaisante lors de la défaite contre Miami, Zach Lavine a répondu de la meilleure façon sur le parquet de Charlotte, en réussissant 49 points à 17/28 au tir, dont 13 paniers à trois points.

Un performance d'autant plus phénoménale que l'arrière a offert sur son dernier panier à longue distance, quasiment au buzzer, la victoire aux Bulls (116-115) qui accusaient pourtant 7 points de retard à 32 secondes du terme.

Fin d'hémorragie aux Spurs

Huit ça suffit pour San Antonio, qui a mis fin à sa série record de défaites d'affilée sous l'ère Gregg Popovich en s'imposant (111-104) à New York.

Menant de 25 points à la pause, les Spurs ont laissé revenir les Knicks dans le match, mais les New Yorkais dans les fins de matches sont encore plus fébriles que les Texans, qui remontent à la 11e place à l'Ouest.

Les Frenchies

En l'absence de Nikola Vucevic, blessé à une cheville, Evan Fournier est l'argument offensif numéro un à Orlando et il a parfaitement assumé ce rôle en marquant 26 points à Indiana. Insuffisant pour empêcher la défaite du Magic (111-106).

Nicolas Batum a lui apporté une modeste contribution (3 pts, 3 passes, 2 rbds) aux Hornets, défaits à domicile par Chicago (116-115).

Frank Ntilikina a encore été très actif avec les Knicks (9 points, 9 passes, 6 interceptions, 3 rebonds), sans toutefois peser assez dans les débats face à San Antonio.

Rudy Gobert, ménagé pour une cheville légèrement douloureuse, n'a pas joué lors de la victoire d'Utah (128-120) contre New Orleans.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le Musée de la campagne – un voyage dans la campagne d’autrefois

Le lac Ba Bê, la perle verte du Nord-Est Rendons-nous cette semaine à Ba Bê, le plus grand lac naturel du Vietnam, formé il y a 200 millions d’années. Situé dans le parc national éponyme, dans la province de Bac Kan, à environ 230 km au nord de Hanoï, ce site naturel est l’un des plus beaux du Nord-Est du Vietnam.