11/02/2022 09:01
Qui fait la meilleure affaire ? Les Sixers de Philadelphie, ambitieux de la conférence Est, récupèrent James Harden, qui formera un duo All-Stars avec Joel Embiid, en échange de l'indésirable Ben Simmons, envoyé aux Brooklyn Nets, candidats au titre actuellement en souffrance.
>>NBA : Philadelphie fonce sur Chicago, Denver enfonce Brooklyn
>>NBA : Miami frustre les Lakers et prend la tête à l'Est

James Harden, des Nets de Brooklyn, face à Ben Simmons, des 76ers de Philadelphie, le 6 février 2021 à Philadelphie.
Photo : AFP/VNA/CVN

Une chose est sûre : Philly, 5e au classement, semble avoir obtenu ce qu'il cherchait en prenant l'initiative de cet échange.

D'abord car la franchise de Pennsylvanie trainait le cas Simmons comme un boulet depuis de nombreux mois. Ce dernier n'a en effet pas encore joué de la saison, résultat d'un bras de fer avec ses désormais ex-dirigeants. Pointé du doigt par l'entraîneur Doc Rivers pour ses performances décevantes lors des derniers play-offs, le joueur, se sentant déprécié, ne voulait plus porter le maillot de Philly, avançant un blocage psychologique.

Dans quel état de forme mental et physique va-t-il arriver du côté de Brooklyn ? La question se pose, concernant le meneur passeur, trois fois sélectionné au All-Star Game, doté d'un jeu complet, fort défensivement et dont le scoring n'est certes pas le point fort.

Avec lui, débarquent deux joueurs utiles, le meneur-shooteur Seth Curry et le pivot Andre Drummond, ainsi que de deux futurs premiers tours de draft. Mais pour Brooklyn, se concrétise surtout l'échec du projet constitué autour d'un "Big3", avec les deux autres stars Kevin Durant et Kyrie Irving.

13 mois à Brooklyn 

Une stratégie plus aussi payante que par le passé, en témoigne la situation compliquée chez les Lakers, tant la mayonnaise peine à prendre entre LeBron James, Anthony Davis et Russell Westbrook, un départ de ce dernier faisant l'objet de spéculations.

Le feu trio des Nets n'a lui fonctionné que par de rares étincelles lors de la deuxième partie du précédent exercice, puis durant la première partie de l'actuel, chacun ayant été blessé à tour de rôle, quand le COVID-19 ne s'en est pas mêlé, Irving étant toujours interdit de jouer à New York, car non vacciné.

Et voilà, avant le dernier tiers de la saison régulière, des Nets en mauvaise posture au classement puisqu'ils végètent à la 8e place, synonyme de barrages imposés pour les play-offs, après neuf défaites de rang. Une série en cours, qui s'explique surtout par l'absence, depuis plusieurs semaines, de "KD" blessé à un genou.

Ces derniers jours, Harden, triple meilleur marqueur de la ligue (2018, 2019, 2020) a montré des défaillances inhabituelles en attaque et traînait ses baskets sur les parquets. Sans s'exprimer plus avant, son message était clair. Il voulait rejoindre les Sixers, quitte à brouiller un peu plus son image, car il ne sera finalement resté que 13 mois à Brooklyn.

Ibaka aux Bucks 

À Philadelphie, "The Beard" (le barbu), MVP de la saison 2018 va retrouver Daryl Morey, son ancien manager général chez les Rockets, qui avait d'ailleurs vainement tenté de l'enrôler l'an passé. Et surtout, il va être associé au pivot Joel Embiid, en très grande forme actuellement, au point d'être candidat au trophée de MVP.

Cette fois Doc Rivers ne pourra déplorer l'absence d'une arme offensive de taille dans son équipe, qui accueille également dans la transaction l'ailier vétéran Paul Millsap.

À quelques heures de la clôture du mercato, c'est donc un très gros transfert qui se conclut, dans la nuée d'autres plus ou moins notables, car il est susceptible de chambouler la course au sacre en NBA.

Plus tôt mercredi, Serge Ibaka a ainsi été envoyé par les Clippers chez les Bucks, champions en titre, dans le cadre d'un échange impliquant quatre équipes. Agé de 32 ans, le pivot espagnol va renforcer le secteur intérieur de Milwaukee aux côtés de la star Giannis Antetokounmpo, alors que Brook Lopez est indisponible en raison d'une blessure au dos.

Les Bucks ont cédé à L.A. l'arrière Rodney Hood et l'ailier Semi Ojeleye aux Clippers, ainsi que le meneur Donte DiVincenzo aux Sacramento Kings.

Les Wizards ont eux transféré l'intérieur Montrezl Harrell, meilleur sixième homme l'an passé, aux Hornets et ont échangé le meneur Spencer Dinwiddie contre le pivot letton Kristaps Porzingis, en partance des Mavericks.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le lotus impérial cultivé dans la cour d’une maison centenaire à Hanoï

Coopération touristique pour une reprise rapide et un développement durable Le Forum de coopération du tourisme vietnamien 2022, intitulé "Croissance du tourisme international et reprise complète du tourisme vietnamien", se tient les 8 et 9 août à Hô Chi Minh-Ville.