17/10/2018 17:59
Comme le veut la tradition, Golden State a donné le coup d'envoi de la saison 2018-2019 mardi 16 octobre après avoir célébré une dernière fois son titre de champion NBA conquis en juin.
>>NBA: LeBron James brillant mais battu pour ses débuts avec les Lakers.
>>NBA: Jason Kidd et Steve Nash officiellement au Hall of Fame

Stephen Curry (gauche) des Golden State Warriors face à Paul George de l'Oklahoma City Thunder, en match NBA, en Californie, le 16 octobre.
Photo: AFP/VNA/CVN

Stephen Curry et ses coéquipiers se sont fait peur, mais ils ont finalement pris le meilleur sur Oklohoma City 108 à 100. Le Thunder, pourtant privé de son prolifique marqueur Russell Westbrook, opéré du genou droit le mois dernier, est même passé brièvement en tête durant le 3e quart-temps.

Mais Curry a relancé son équipe qui vise une rarissime passe de trois après ses titres 2017 et 2018, avec 32 points, 8 rebonds et 9 passes décisives. "C'est un match qui aurait pu basculer en leur faveur, notre 3e quart-temps a été catastrophique, mais on s'est bien repris en fin de match", a reconnu le meneur de Golden State.

"On sait que ce qu'on vise nous mettrait en très bonne compagnie, on ne cache pas nos ambitions, mais il faut avancer pas à pas au cours de la saison", a rappelé le triple champion NBA et double meilleur joueur (MVP). Face à son ancienne équipe, Kevin Durant a marqué 27 points, tandis que Draymond Green a capté 13 rebonds au profit des Warriors.

Du côté d'OKC, Paul George a fini la rencontre avec 27 points et son coéquipier allemand Dennis Schröder, arrivé à l'intersaison, a ajouté 21 points et capté 9 rebonds.

Saphirs et diamants

Les Golden State Warriors arborent leurs chevalières serties de 74 saphirs et 74 diamants, à Oakland en Californie, le 16 octobre. Photo: AFP/VNA/CVN

Avant le coup d'envoi de la rencontre, les joueurs et l'encadrement de Golden State ont reçu, comme le veut la tradition, une imposante chevalière sertie de 74 saphirs et 74 diamants, pour leur nombre de victoires durant la dernière saison et leur titre de champion 2018.

Ils ont également vu une bannière célébrant leur sacre de juin dernier face aux Cleveland Cavaliers de LeBron James (4-0) être accrochée au plafond de l'Oracle Arena. Il s'agissait quoi qu'il arrive cette saison de la dernière cérémonie de ce genre dans cette salle, puisque les Warriors emménageront en octobre 2019 dans le Chase Center, en cours de construction.

Le premier match de la saison 2018-2019 avait été remporté plus tôt par Boston face à Philadelphie (105-87). Les Celtics, présentés comme l'équipe à battre dans la conférence Est, se sont appuyés sur Jayson Tatum qui a permis à son équipe de distancer les Sixers durant la 2e période et a fini la rencontre avec 23 points.

Le meneur de Boston Kyrie Irving, opéré d'un genou en mars et absent jusqu'à mardi, a été limité à sept points (2 sur 14 au tir), mais Tatum, bien épaulé par Marcus Morris (16 pts en 21 min), a fait la différence.

Pour son retour officiel sur les parquets, un an après une terrible blessure (double fracture cheville-tibia) lors de ses débuts sous le maillot des Celtics en octobre 2017, Gordon Hayward a inscrit 10 points et réussi quatre interceptions.

Dans les rangs de Philadelphie, éliminé par Boston au 2e tour des play-offs 2018 (4-1), seuls Joel Embiid (23 points, 10 rebonds) et Ben Simmons (19 points, 15 rebonds) ont été à la hauteur de leur réputation. En revanche, Markelle Futz a fini la rencontre avec cinq points.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le Musée des beaux-arts de Hô Chi Minh-Ville, destination favorite des touristes

Appliquer les TI pour dégager les difficultés du tourisme Au cours des dernières années, le tourisme a connu un taux de croissance plus élevé que celui de l’économie nationale. Cependant, il sera très difficile pour le secteur de maintenir son taux de croissance actuel car il est confronté à un certain nombre de lacunes en termes de politique de visa et d’infrastructures aériennes.