13/12/2019 13:10
Marie Wattel s'est offert le titre de championne de France en petit bassin du 100 m en signant un nouveau record de France et en nageant plus vite que la récente championne d'Europe, en 51 sec 45, jeudi 12 décembre à Angers.
>>Natation : Hénique confirme sa renaissance à l'Euro
>>Euro de natation en petit bassin : Manaudou rattrapé par la tension

La Française Marie Wattel victorieuse en demi-finale du 50 m papillon des Mondiaux de natation le 26 juillet à Gwangju (République de Corée).
Photo : AFP/VNA/CVN

Wattel, 22 ans, a devancé Charlotte Bonnet (52.04). La sprinteuse qui s'entraîne à Loughborough, en Angleterre, a même nagé quatre centièmes plus vite que la Britannique Freya Anderson, sacrée championne d'Europe la semaine dernière à Glasgow.

"Je suis vraiment super contente. Je n'étais pas très confiante après ma course ce matin (jeudi 12 décembre). J'étais un peu stressée avant la finale. Ça m'a vraiment donné confiance de voir que j'étais devant Charlotte (Bonnet), raconte Wattel. J'ai réussi à me libérer ce soir, je bats le record de France, c'est génial."

Béryl Gastaldello, triple médaillée européenne individuelle dans le bassin écossais (100 m, 50 m papillon et 50 m dos), s'est elle imposée sur 50 m dos (26.21).

David Aubry a remporté le 400 m en 3 min 40 sec 30, à portée de sa meilleure performance sur la distance établie la semaine dernière à Glasgow (03:39.99).

"C'était dur, très dur, j'ai mal aux jambes et aux bras. Les derniers virages étaient compliqués. Je ne passe pas sous les 3 min 40 sec mais c'est quand même mon deuxième meilleur chrono, donc je suis assez satisfait", explique Aubry.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
“Mémoires de Hôi An”, retour sur les origines

Hô Chi Minh-Ville vise les 10 millions de touristes étrangers La mégapole du Sud ambitionne d’accueillir 10 millions de touristes étrangers et 35 millions de touristes vietnamiens en 2020, pour un chiffre d’affaires de 165.000 milliards de dôngs.