17/05/2018 15:39
La nageuse américaine Katie Ledecky a pulvérisé son propre record du monde du 1.500m avec un chrono de 15 minutes 20 sec 48/100e, mercredi 16 mai à Indianapolis (Indiana).
>>Natation : une nouvelle page s'ouvre à Montpellier
>>Ledecky sans rivale sur 400 m aux Championnats des États-Unis

La nageuse américaine Katie Ledecky. Photo: AFP/VNA/CVN

La quintuple championne olympique a amélioré de cinq secondes (15 min 25 sec 48/100e) le précédent chrono de référence qu'elle avait établi lors des Championnats du monde 2015 à Kazan (Russie).

Ledecky, 21 ans, fait cette semaine à l'occasion du meeting d'Indianapolis, comptant pour le circuit américain Swimming Pro Series, ses débuts professionnels. Elle était jusqu'en mars dernier étudiante à l'université de Stanford (Californie) et devait se soumettre au règlement draconien de la NCAA, l'entité qui chapeaute le sport universitaire aux États-Unis, qui interdit la signature de contrats de partenariat et de sponsoring.

Ledecky a remporté quatre titres olympiques (200 m, 400 m, 800 m, relais 4x200 m) lors des JO-2016 de Rio, puis s'est adjugé cinq titres lors des Championnats du monde 2017 de Budapest. Elle compte à son palmarès cinq titres olympiques (800 m en 2012 + 4 à Rio), quatorze titres mondiaux et trois records du monde (400 m, 800 m et 1500 m nage libre).

Le 1500 m dames, qui n'était pas une distance olympique, fera partie du programme des prochains JO, en 2020 à Tokyo. Ledecky doit encore s'aligner à Indianapolis sur 100 et 400 m libre jeudi 17 mai, sur 200 m libre et 400 m quatre nages vendredi 18 mai et sur 800 m libre et 200 m quatre nages samedi 19 mai.

APS/VNA/CVN

 

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Châu Dôc: Vers la diversification des offres touristiques La ville de Châu Dôc, dans la province d’An Giang (Sud) bénéficie de conditions naturelles favorables au développement des services. Elle se focalise actuellement sur l’enrichissement de l’offre touristique, notamment sur le plan spirituel et culturel, en invitant des investisseurs à s’y intéresser pour développer infrastructures routières, lieu de résidence... en vue d’accueillir de plus en plus de pèlerins sur cette terre sacrée.