12/06/2017 18:43
Un panda est enfin né au zoo d'Ueno à Tokyo, une première en cinq ans, si petit qu'il tient dans la paume de la main.
>>Arrivée en Chine de pandas jumeaux depuis le Zoo d'Atlanta
>>Le bébé panda né en Belgique s'appelle désormais Tianbo

Une responsable du zoo d'Ueno à Tokyo, Mikako Kaneko, montre un bébé panda lors d'une conférence de presse le 12 juin.
Photo : AFP/VNA/CVN

La maman Shin Shin, 11 ans, 110 kg, a mis bas peu avant midi 12 juin, ont annoncé les responsables du zoo dans un communiqué. Le nouveau-né, constamment serré contre sa mère, n'a pu être pesé mais son poids est estimé à 150 g, ont-ils précisé.

Les pandas arrivent au monde roses, sans fourrure. "Il est souvent difficile d'en déterminer le sexe", a déclaré un porte-parole à l'AFP, ajoutant que des erreurs de jugement ont parfois été commises.

Shin Shin, qui s'est accouplée avec Ri Ri en février, avait déjà donné naissance en 2012. Il s'agissait alors d'une première en 24 ans pour ce zoo mais le petit était mort de pneumonie six jours plus tard.

Le mois dernier, devant l'éventualité d'un heureux événement, des foules étaient venues voir la future maman mâchonner tranquillement du bambou en se frottant le ventre, avant qu'elle ne soit isolée.

Les pandas géants sont réputés pour leur maladresse en amour, le mâle ne sachant pas trop quand ni comment s'y prendre. Et lorsqu'il se décide enfin, l'étreinte est souvent trop brève. Or les femelles ne peuvent être fécondées que pendant une période de deux-trois jours par an.

La bonne nouvelle a eu un impact immédiat pour les commerces locaux, une enseigne de restaurants chinois voyant son action gagner 38% en séance. La chaîne Totenko avait déjà enregistré en mai un bond du cours de son action à la nouvelle d'une possible grossesse. Son principal restaurant se trouve près du parc d'Ueno et la présence d'un bébé panda devrait attirer un grand nombre de visiteurs dans le quartier.

Selon des estimations, il reste en liberté moins de 2.000 de ces grands ursidés au pelage noir et blanc et aux oreilles rondes, dans trois provinces du centre-sud de la Chine.
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Think Playgrounds et l’initiative des espaces de jeu en ville

Lâm Dông crée une percée dans son agritourisme Ces dernières années, l’agrotourisme a pris son envol dans la province de Lâm Dông, au Tây Nguyên (hauts plateaux du Centre). Un type de tourisme lié étroitement à l’agriculture high-tech.