16/10/2018 16:43
Deux pilotes de l'armée de l'air birmane sont morts mardi 16 octobre dans le crash de leur avion alors qu'ils s'entraînaient par un fort brouillard, tuant une enfant frappée par des débris, ont rapporté les médias.

>>Myanmar : le mauvais temps à l'origine du crash de l'avion début juin
>>Myanmar : épave de l'avion disparu retrouvée
 

La scène de l'accident d'avions au Myanmar. Photo: AFP/VNA/CVN

À cause de la mauvaise visibilité due aux conditions météorologiques, le premier jet F-7 est entré dans une tour de télécommunications près de la base de l'armée de l'air de Magway, à plus de 500 km au nord-ouest de Rangoun.

Le pilote "n'a pas eu le temps de s'éjecter", a déclaré un responsable de l'armée de l'air. Une enfant de dix ans habitant non loin a été frappée par des débris de l'avion, alors qu'elle faisait ses devoirs.

"Elle est morte après son arrivée à l'hôpital", a précisé le député de la circonscription, Kyaw Swan Yee. A une quinzaine de kilomètres de là, s'est produit un deuxième accident similaire.

Le pilote a eu le temps de s'éjecter mais a été tué dans sa chute. Le dernier accident mortel impliquant un jet de l'armée de l'air birmane remonte à avril. Le pilote avait été tué.

Le dernier accident meurtrier notable pour l'armée birmane est le crash d'un avion de transport militaire en juin 2017, dans lequel ont été tués 122 personnes, essentiellement des familles de militaires. Le mauvais temps avait été invoqué.
 

APS/VNA/CVN

 

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Banh cuôn au fruit de dragon – un plat irrésistible à déguster

Le 2e programme de promotion du tourisme : l’accent mis sur la sécurité Une conférence co-organisée par l’Administration nationale du tourisme du Vietnam (ANTV), le ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme et le journal en ligne VnExpress à Hanoi le 24 septembre s’est focalisée sur le thème "Stimuler la demande touristique – Expérimenter un Vietnam sûr et attrayant".