30/08/2018 18:24
Plus de 50.000 personnes ont fui leur foyer dans le Centre du Myanmar après qu'un barrage a cédé sous la pression de l'eau dans la matinée du 29 août, inondant des zones avoisinantes et entravant la circulation sur une autoroute importante, ont indiqué les autorités.
>>Myanmar: graves inondations suite à la rupture d’une digue
>>Inondations en Birmanie: plus de 130.000 personnes déplacées

Des habitants traversent une route après que les eaux du barrage Swar Chaung ont inondé nombre de villages dans la région de Bago, au Centre du Myanmar.                                                                           Photo: AFP/VNA/CVN

Au total, 12.000 foyers avec quelque 54.000 personnes dans 100 villages, ont été forcés à l’évacuation, a indiqué le Département birman des secours et de la réinstallation. Une source au Département de gestion des catastrophes naturelles a déclaré que de nombreuses personnes, y compris celles qui ne sont pas directement touchées par les inondations, avaient décidé de quitter leurs maisons, craignant que les eaux ne montent.

Selon le ministère birman du Travail, de l'Emploi et de la Sécurité sociale, les forces compétentes ont installé des tentes temporaires pour accueillir les déplacés. Auparavant, en raison de fortes pluies ininterrompues pendant plusieurs jours, le barrage Swar Chaung, dans la région de Bago, s'est soudainement rompu, déversant de l’eau dans la ville de Swar et dans 100 villages voisins.

L'eau du barrage a également inondé l'autoroute Yangon-Mandalay au passage de Swar, obligeant les autorités à fermer la route. Les autorités birmanes ont dépêché des forces de secours sur le site pour réparer les dégâts de l’incident. Aucun décès n'a pour l'instant été signalé.

Le commandant en chef de l’Armée birmane, Min Aung Hlaing, a déclaré aux médias locaux après avoir visité la zone inondée que l’eau coulait toujours très vite. Cette rupture de barrage survient quelques semaines après d'importantes inondations dues aux pluies de mousson, qui avaient forcé 150.000 personnes à fuir leur foyer dans ce pays et fait au moins 11 morts.
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Châu Dôc: Vers la diversification des offres touristiques La ville de Châu Dôc, dans la province d’An Giang (Sud) bénéficie de conditions naturelles favorables au développement des services. Elle se focalise actuellement sur l’enrichissement de l’offre touristique, notamment sur le plan spirituel et culturel, en invitant des investisseurs à s’y intéresser pour développer infrastructures routières, lieu de résidence... en vue d’accueillir de plus en plus de pèlerins sur cette terre sacrée.