15/10/2018 17:38
>>Au moins 31 morts dans des inondations au Myanmar
>>Myanmar: sept groupes armés s’engagent à maintenir des négociations de paix avec le gouvernement

Des pourparlers de paix trilatéraux entre le gouvernement du Myanmar, l’armée et dix organisations armées ethniques (OAE) signataires de l’accord de cessez-le-feu (NCA) au niveau national ont débuté lundi 15 octobre dans la capitale birmane Naypyidaw. Ces pourparlers de quatre jours, qui marquent le troisième anniversaire de la signature du NCA, visent à surmonter les désaccords qui existent après plusieurs discussions politiques de haut niveau. L’événement intervient trois mois après la troisième réunion en juillet dernier de la conférence de paix de Panglong du XXIe siècle, qui vise à unir toutes les nationalités ethniques au Myanmar et à construire une union démocratique fédérale par le biais du dialogue. La conseillère d’État Aung San Suu Kyi, le commandant en chef des Services de la défense Min-Aung Hlaing et le président de l’Union nationale Kayin (KNU) Saw Mutu Sae Poe, qui représente les dix OAE signataires du NCA, ont assisté à la cérémonie d’ouverture des pourparlers. En juillet dernier, lors de la 3e réunion de la conférence de paix de Panglong du XXIe siècle, le Comité conjoint pour le dialogue de paix de l’Union (UPDJC) avait adopté 14 autres points d’accord. En mai 2017, il a entériné 37 points d’accord se répartissant dans le chapitre politique, le chapitre économique, le chapitre social et le chapitre territoires et environnement.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Du fil de cuivre à l’œuvre d’art

Un portail d’information sur le tourisme intelligent de Phu Yên et Hà Nam La province centrale de Phu Yên a officiellement mis en service son portail d’information sur le tourisme qui est également accessible sur les smartphones utilisant IOS et Android.