08/04/2017 21:07
Située dans la province de Yên Bai, Muong Lo est la deuxième plus importante vallée rizicole du Nord après Muong Thanh (dans la province de Diên Biên). Cette région fertile et prospère abrite 17 ethnies minoritaires, dont les Thai noirs qui y sont installés depuis fort longtemps.

La vallée de Muong Lo s’étend sur environ 3.000 hectares. Photo: VNA/CVN


Depuis Hanoï, il vous faudra emprunter la Nationale 32 jusqu’à Muong Lo, à 80 km à l’ouest de la ville de Yên Bai, chef-lieu de la province éponyme. Nichée au creux de la montagne, cette vallée est traversée par la rivière Nâm Thia, qui sillonne les cultures telle un ruban de soie. 

Si l’on en croit la légende des Thai, Muong Lo aurait été découverte par un certain Tao Xuông, tandis que Muong Thanh (dans la province de Diên Biên) l’était par Tao Ngan, son petit frère. Muong Lo est devenue le berceau des Thai noirs du Nord-Ouest. «La vallée de Muong Lo s’étend sur environ 3.000 hectares. Nous cultivons le riz deux fois par an et les récoltes sont abondantes. Depuis quelques années, de nombreux touristes se joignent à nous pendant les moissons», a dit 
Hà Thi Thu, une Thai de la commune Nghia An, district de Van Chân. 


Une cuisine authentique et très diversifiée

Les Thai noirs de Muong Lo ont une cuisine authentique et très diversifiée. Les touristes raffolent en particulier du «pa Mok», du riz gluant accompagné de poissons d’eau douce et servi avec des fleurs de bananier, de l’oignon ; le tout aromatisé de  gingembre et de citronelle. Le «nhua xôm» est un met à base de viande fermentée. Le «nhua giang» se compose de viande séchée. Le «nhua man» ressemble à une brochette de viande. Le «pinh tôp» est préparé avec de la carpe grillée. Le met le plus emblématique des Thai noirs est sans doute le «khâu cam», un plat de riz gluant présenté sous la forme d’une bauhinie, la légendaire fleur de la région, et confectionné avec cinq couleurs : le blanc, le vert, le rouge, le violet et le jaune.

«Khâu cầm lạnh, le riz gluant rouge symbolise l’aspiration, khâu cầm lăm, le riz gluant violet symbolise l’abondance de la Terre, khâu cầm hương, le riz gluant jaune, symbolise la prospérité, khâu khiêu, le riz gluant vert  symbolise la verdure des forêts du Nord-Ouest et khâu nón, le riz gluant blanc, symbolise l’amour éternel. En dégustant ce mệt incroyablement original et typique, les Thái appellent de leurs vœux
là sérénité, là prospérité et le bonheur», a fait savoir Diêu Thi Siêng, une Thai noire de la commune de Nghia An. 
Un spectacle de danse "xoè" de l'ethnie Thái.
Photo : VNP/CVN
 


Après le repas, les touristes pourront assister à la danse xoè et se laisser bercer par le son des gongs et des flûtes de Pan. Cette danse traditionnelle exprime l’aspiration des Thai pour l’amour, la paix, la prospérité et le bonheur.

Selon Lo Van Biên, un Thai noir de Nghia Lô, l
a danse xoè permet de rapprocher les gens, les chefs et les subordonnés, les personnes âgées et les jeunes. Aucune fête, aucun mariage ou inauguration ne se déroule sans un spectacle de xoè.

La fête des récoltes de Muong Lo est aussi une tradition originale de la région. Les touristes seront émerveillés d’assister à la danse de Chôm Chiêng en savourant une cuisine originale et de l’alcool de riz.

VOV/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Le Le tourisme humanitaire, aussi appelé "volontourisme", est une forme de voyage qui concilie mission humanitaire et tourisme. Il se développe au Vietnam, notamment dans les localités montagneuses du Nord.