29/06/2020 11:05
"Vous avez choisi un Paris qui respire" : avec sa campagne résolument écolo, la maire sortante PS Anne Hidalgo l'a largement emporté à Paris dimanche 28 juin, face à une droite qui a tenu ses positions et l'effondrement de la majorité présidentielle, Agnès Buzyn (LREM) n'obtenant même pas son siège au Conseil de Paris.
>>Les Français choisissent leur maire dans 4.820 communes
>>Municipales : les listes en ordre de bataille pour le 2e tour

Anne Hidalgo le 28 juin à Paris.
Photo : AFP/VNA/CVN

"Particulièrement émue", entourée de ses adjoints sur le parvis de l'Hôtel de Ville, la socialiste de 61 ans a salué une "victoire collective", grâce à une "alliance écologique, sociale et humaniste". Formellement, elle doit encore attendre le Conseil de Paris, vendredi 3 juillet, pour être officiellement réélue.

Selon les estimations, Mme Hidalgo est largement en tête, obtenant entre 49,3% et 50,2% des voix, loin devant Rachida Dati (31,7 à 32,7%) et Agnès Buzyn (de 13,7 à 16%).

"Dans une triangulaire", ce score est "tout à fait exceptionnel", s'est réjoui Jean-Louis Missika, président de la plateforme Paris en Commun, qui rassemble socialistes, écologistes, communistes ou membres de Génération.s. "Ca veut dire que la confiance des Parisiens qui était manifeste au premier tour s'est confirmée et amplifiée".

Le PS conserve la capitale après 19 ans de règne : 13 ans de mandat de Bertrand Delanoë puis six de la maire sortante, son héritière et ancienne première adjointe Anne Hidalgo.

En endossant un programme résolument écologiste, la maire sortante a contenu ses partenaires d'EELV au premier tour, puis obtenu leur ralliement.

Le premier tour le 15 mars dernier avait déjà donné un net avantage à la maire socialiste, arrivée largement en tête (29,3%) devant Rachida Dati (22,7%) et Agnès Buzyn (17,3%). Depuis, le classement restait inchangé dans toutes les enquêtes d'opinion. 

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité de la course de chevaux de Bac Hà à Lào Cai

Thanh Hoa, une destination post-COVID sûre Après la distanciation sociale en raison de la pandémie de COVID-19, la province de Thanh Hoa a rouvert ses sites touristiques.