18/08/2018 10:30
À 1.000 m d’altitude, les minorités ethniques du plateau calcaire de Dông Van, à Hà Giang (Nord), vivent parmi les pierres depuis des générations. Elles ont donc besoin d’outils particuliers pour cultiver ce terrain difficile.
>>Le déclin des orfèvres aux mains d’argent à Hà Giang
>>Les ethnies en péril doivent jouer les protagonistes
>>Plateau karstique de Dông Van : les hommes plus forts que la nature

Pour ce faire, les H’mông de la commune de Sung Là se sont spécialisés dans la confection de socs de charrue capables de remuer sans se casser une terre très minérale. Ils forgent ainsi un alliage principalement composé de fonte conventionnelle auquel ils ajoutent divers adjuvants secrets pour le renforcer.
 
Texte et photos: Nguyên Trinh/DTMN/CVN



 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Phu Quôc a accueilli plus de 4,7 millions de visiteurs depuis 2015 Depuis 2015, le district insulaire de Phu Quôc (province de Kiên Giang, Sud) a reçu plus de 4,7 millions de visiteurs, dont 20,5% d’étrangers. Les recettes touristiques ont connu en moyenne une hausse annuelle de 42,5%.