31/07/2020 16:39
L'ancien président de Taïwan (Chine), Lee Teng-hui, qualifié de "M. Démocratie" pour son rôle dans la transition politique sur cette île, est mort jeudi 30 juillet à l'âge de 97 ans, a annoncé l'hôpital où il était soigné.
>>Le Parlement de Taïwan (Chine) réduit les retraites des militaires
>>Une nouvelle ligne aérienne reliant Taïwan (Chine) à Dà Nang

L'ancien président taïwanais (Chine) Lee Teng-hui à Tokyo, le 23 juillet 2015.
Photo : AFP/VNA/CVN


Reconnu comme ayant été l'un des artisans de la transformation de Taïwan en un pays libre et moderne après des décennies de dictature, il avait été président de 1988 à 2000.

Il était devenu une figure de proue du mouvement visant à faire reconnaître cette île en tant qu'État souverain sur la scène internationale.

L'ancien chef de l'État a été hospitalisé en février après s'être étouffé en mangeant et souffrait de maladies chroniques depuis plusieurs années.

Lee Teng-hui est mort d'"un choc septique et d'une défaillance de plusieurs organes malgré les efforts de l'équipe médicale pour le réanimer", a déclaré le vice-président de l'hôpital général des vétérans de Taipei devant la presse.

Né à Taïwan en 1923, il a étudié au Japon, dont son île a été une colonie pendant 50 ans jusqu'en 1945, après la fin de la guerre du Pacifique.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une expérience inoubliable pour les étudiants francophones au Vietnam

Kiên Giang voit une augmentation des arrivées touristiques en juillet La province de Kiên Giang (Sud) a accueilli près d'un million de visiteurs en juillet, soit une augmentation de 75,3% par rapport au mois précédent.