11/02/2020 16:29
Président de la Fédération française de football (FFF) de 1985 à 1993, Jean Fournet-Fayard est décédé à 88 ans, a annoncé la FFF dans un communiqué.
>>Décès d'Henri Michel: or olympique et Bleus romantiques
>>La grande voix du foot Eugène Saccomano s'est tue à 83 ans

Jean Fournet-Fayard, lors du tirage de la Ligue des champions, le 25 août 2000 à Monaco.
Photo : AFP/VNA/CVN

"Jean Fournet-Fayard a été un grand dirigeant, membre d'honneur de l'UEFA. Comme président de la FFF, il a œuvré avec passion pour le football, la formation française, avec notamment l'inauguration du centre de Clairefontaine, en 1988. C'était un homme de grande qualité, aux multiples talents, qui connut plusieurs vies de dirigeant, d'entraîneur et de joueur", a réagi l'actuel président de la FFF, Noël Le Graët, cité dans le communiqué dimanche 9 février.

"Cette nouvelle m'attriste et je tenais à témoigner ma sympathie à sa famille, ses proches mais aussi à ceux qui ont servi le football français à ses côtés", a pour sa part réagi dans un texte transmis à la presse le sélectionneur de l'équipe de France, Didier Deschamps, qui a rappelé que Jean Fournet-Fayard était président de la FFF quand il avait effectué ses débuts sous le maillot tricolore.

Michel Platini, qui fut capitaine et sélectionneur de l'équipe de France et présida l'UEFA de 2007 à 2015, a dit dans un communiqué envoyé "garde(r) le souvenir d'un homme, grand serviteur du football français, dirigeant dans l'âme à l'énergie inépuisable et à l'engagement sans faille". "Nous avons travaillé ensemble avec passion à bâtir un destin au football français. Il fut mon président de la Fédération française de football en tant que joueur, sélectionneur et président du Comité français d'organisation de la Coupe du monde de 1998", a rappelé l'ancien N°10 de l'équipe de France.

Élu fin décembre 1984 à la présidence de la fédération, Jean Fournet-Fayard, pharmacien de profession, avait été réélu en 1988 puis en 1992. Mais il avait choisi de démissionner fin 1993, après le fiasco qu'avait représenté la non-qualification de l'équipe de France pour la Coupe du monde 1994.

C'est également sous sa présidence que la France avait obtenu l'organisation du Mondial-1998, le premier sacre planétaire des Bleus.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Revivre les jeux de miniatures à Hô Chi Minh-Ville

Binh Liêu, écrin de nature dans la province de Quang Ninh Quand on évoque Quang Ninh, on pense généralement à la baie de Ha Long, à l’île de Cô Tô ou à la montagne de Yên Tu. Rares sont ceux qui connaissent Binh Liêu, une terre encore vierge et peu connue des touristes.