26/05/2020 16:59
L'agence de notation financière Moody's a prévu que la croissance du Cambodge pourrait diminuer de 0,3% en 2020 en raison des impacts de la pandémie de COVID-19 et des ralentissements économiques des marchés tels que la Chine, l'Union européenne et les États-Unis.
>>Cambodge : réduction du prix de l'électricité pour relancer l'économie
>>Le Cambodge reprend l’exportation de riz

Dans la capitale cambodgienne Phnom Penh.
Photo : AFP/VNA/CVN

Le PIB du Cambodge devrait rebondir de près de 6,0% l'année prochaine, a déclaré Moody's.

L'économie cambodgienne est fortement influencée par la Chine car ce pays représente 43% des investissements directs étrangers (IDE) au Cambodge, tandis que les touristes chinois représentaient 36% des arrivées en 2019 au Royaume, selon Anushka Shah, vice-présidente et analyste principale de Moody’s.

Toutefois, les perspectives globales pour le pays sont "stables" avec de solides perspectives de croissance, selon l'agence de notation.

En mai 2020, le Cambodge a approuvé de nombreux nouveaux projets pour créer des emplois pour les travailleurs locaux. Le 22 mai, le Conseil cambodgien de développement (CDC) a annoncé l’approbation de cinq nouveaux projets d'investissement totalisant un capital total pouvant atteindre 174,8 millions d'USD. Ces nouveaux projets devraient créer plus de 2.400 emplois.

Les investissements étrangers affluent au Cambodge malgré la pandémie de COVID-19, prouvant la confiance des investisseurs étrangers dans la macroéconomie ainsi que la stabilité politique et sociale du Royaume.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité de la course de chevaux de Bac Hà à Lào Cai

Thanh Hoa, une destination post-COVID sûre Après la distanciation sociale en raison de la pandémie de COVID-19, la province de Thanh Hoa a rouvert ses sites touristiques.