29/10/2017 20:40
Lyon a souffert avant de surclasser Oyonnax et conserve la tête du Top 14 devant Montpellier, vainqueur à Pau samedi 28 octobre lors d'une 8e journée marquée par la renversante victoire du Racing 92, à 14 contre 15, face à Bordeaux-Bègles (29-13).
L'ailier de Lyon Toby Arnold applatit un essai contre Oyonnax à Gerland, le 28 octobre 2017.
Photo : AFP/VNA/CVN

Nouveau cador de ce début de saison, le LOU ne devait faire qu'une bouchée de son voisin de l'Ain, triste 12e et qui restait sur 6 défaites consécutives toutes compétitions confondues.

Mais au bout de 20 minutes, c'est l'USO qui menait 10-0 après un essai de son ouvreur Ben Botica. Lyon n'a pas tardé à réagir avec deux essais d'Alexis Palisson et Baptiste Couilloud, pour virer en tête à la pause (14-10), avant de dérouler en seconde période avec cinq essais supplémentaires et conclure à 52-18.

Avec cette victoire bonifiée, les hommes de Pierre Mignoni comptent désormais 4 points d'avance sur Montpellier, qui a bien négocié son voyage à Pau avec une victoire 22-16 mais a laissé échapper le bonus. Privé de nombreux cadres blessés (Cruden, Ouedraogo, les frères Du Plessis), le MHR a inscrit trois essais avant l'heure de jeu (Nadolo, Tomane, Picamoles) mais la Section a réagi par Vatubua (60e), privant les Héraultais du précieux 5e point.

Quatre points derrière Montpellier, Toulon a pris provisoirement place sur le podium (3e) à la faveur de sa victoire bonifiée en ouverture contre Brive (41-24). Les Toulonnais ont mis une demi-heure à lancer leur match. Leur domination en fin de première période a été récompensée par l'exclusion, pour fautes défensives, de trois Brivistes coup sur coup. Ils ont alors pris le large (6 essais en tout) mais ont subi le réveil des Corréziens en fin de match (3 essais), conservant de justesse le bonus offensif.

Le Racing héroïque, Clermont sans bonus

Le bonus, le Racing 92 ne l'a pas obtenu à domicile face à Bordeaux-Bègles (29-13). Mais le scenario du match ne leur laissera pas ce regret: réduits à 14 contre 15 après l'exclusion de l'ailier Virimi Vakatawa pour un plaquage dangereux, menés 13-7, les Franciliens ont renversé le match au cours d'un quart d'heure d'euphorie complète, avec trois essais dont deux pour le talonneur remplaçant Camille Chat.

Le Racing dépasse ainsi Pau (8e) pour remonter à la 7e place, à deux rangs de l'UBB (6e) qui conserve la dernière place de barragiste mais devra digérer cet échec cuisant pour repartir de l'avant.

Clermont, vainqueur du Stade Français en soirée (33-10), reste 9e pour n'avoir pas réussi à décrocher le fameux bonus. Le champion de France, après ses débuts réussis en Coupe d'Europe (deux succès), a bien marqué trois essais, dont un de l'inarrêtable ailier fidjien Alivereti Raka, qui porte son total à 6 en 5 matches, mais les Parisiens (10e) ont réagi grâce à Charl McLeod.
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’agriculture bio, une tendance inéluctable au Vietnam

Temple Bông Lai, site du tourisme spirituel qui vaut le détour Situé au pied de la montagne Dâu Rông (Tête du Dragon) dans la zone 3, bourg de Cao Phong, district homonyme, province Hoà Binh, à environ 10 km au sud de la ville de Hoà Binh, le temple Bông Lai vénère Cô Dôi Thuong Ngàn - un disciple de la Déesse-Mère des Montagnes et des Forêts et les esprits des Quatre Mondes (Tứ Phủ) selon la croyance viêt.