28/10/2019 17:26
>>Les États-Unis prêts à discuter avec la RPDC de l'accord de Singapour
>>La RPDC salue la proposition de Trump d'une réunion bilatérale 

La République de Corée a proposé lundi 28 octobre à la République populaire démocratique de Corée (RPDC) d'avoir une réunion de travail consacrée à la zone touristique du mont Kumgang, qui n'est plus accessible aux touristes sud-coréens depuis plus de dix ans. Cette zone touristique leur avait été ouverte en 1998, avant d'être fermée en 2008 après qu'une touriste sud-coréenne y a été abattue par un soldat de la RPDC pour s'être aventurée dans un secteur hors limite. Lee Sang-min, porte-parole du ministère de l'Unification, a déclaré lors d'un point de presse à Séoul que son gouvernement et l'entreprise Hyundai Asan, autrefois partenaire de cette zone touristique, avaient envoyé des courriers en ce sens à leurs homologues de la RPDC via le bureau de liaison intercoréen dans la ville frontalière de Kaesong en RPDC. Dans ces documents, la partie sud-coréenne propose une réunion de travail avec la RPDC pour discuter du mont Kumgang et notamment les questions récemment soulevées par la RPDC.
 
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Hông Mi, l'alcool qui fait la fierté de Bac Hà

COVID-19 : la stratégie de Hanoï pour relancer le tourisme en 2021 Comment sauver le tourisme suite à la crise sanitaire ? Hanoï et ses acteurs touristiques ont déjà préparé un plan de relance pour 2021. Le cap est clairement fixé : le marché intérieur !