25/09/2019 16:26
Le Danois Mikkel Bjerg est sorti vainqueur du parcours détrempé, transformé en pataugeoire par endroits, pour gagner une troisième fois le titre espoirs dans le contre-la-montre des Mondiaux de cyclisme, dans le Yorkshire mardi 24 septembre.
>>Tour d'Espagne : Roglic et Jumbo-Visma, la Vuelta en attendant le Tour
>>Cyclisme : les bleus à l'âme de Sagan

Le Danois Mikkel Bjerg à l'arrivée du contre-la-montre individuel U23 des Mondiaux, entre Ripon et Harrogate en Angleterre, le 24 septembre.
Photo : AFP/VNA/CVN

"C'était complètement fou !", s'est exclamé Berg, qui s'est tiré d'affaire pour devancer de 26 secondes l'Américain Ian Garrison, parti dans la première moitié de course avant que la pluie forte finisse par créer d'énormes flaques sur la route entre Ripon et Harrogate (Angleterre).

Plusieurs coureurs, tels le champion d'Europe en titre, le Danois Johan Price-Pejtersen, 59e et dernier classé, ont buté dans ces mares et perdu toute chance.

"On nous a dit avant le départ qu'il y avait de grosses flaques. Mon coach m'a dit de modifier ma trajectoire et de m'adapter", a expliqué Berg, qui a ajouté une troisième médaille à sa collection des Mondiaux après celles de Bergen (Norvège) en 2017 puis d'Innsbrück (Autriche) l'an passé.

Sociétaire de l'équipe Axeon dirigée par Axel Merckx, le jeune Danois (20 ans) évoluera l'an prochain dans une formation WorldTour. Il s'est engagé pour les trois prochaines saisons dans l'équipe UAE Emirates.

Côté français, le Breton Thibault Guernalec s'est classé 11e. "J'ai failli tomber. À un moment, j'avais de l'eau jusqu'à la moitié de la roue", a déclaré le coureur de l'équipe Arkea-Samsic qui est parvenu à éviter la chute.
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les feuilles de lotus, une source d’inspiration infinie pour un jeune peintre