16/08/2018 21:28
La France retrouvera une vieille rivale, la République populaire démocratique de Corée (RPDC), en quart de finale du Mondial féminin de football des moins de 20 ans, jeudi 16 août à Concarneau, alors que les trois autres rencontres donneront lieu à des belles oppositions de style.
>>Mondial des moins de 20 ans dames: l'Allemagne qualifiée, les États-Unis cartonnent
>>Mondial dames U20: la France démarre bien, les Nord-Coréennes chutent

L'équipe de France féminine des moins de 20 ans avant sa rencontre face aux Pays-Bas, en phase de poules du Mondial, à Saint-Malo, le 12 août.
Photo: AFP/VNA/CVN 

"Normalement c'est notre tour, on s'était entendu avec le coach (coréen), à chaque rencontre c'est une fois eux, une fois nous", avait plaisanté le sélectionneur Gilles Eyquem après la victoire 4-0 contre les Pays-Bas en dernier match de poule, au sujet des retrouvailles avec les Asiatiques.

France - RPDC est presque un classique des Mondiaux féminins des moins de 20 ans: il y a deux ans la RPDC l'avait emporté en finale (3-1) en Papouasie-Nouvelle Guinée, mais il y a quatre ans, les Bleuettes s'étaient imposées pour la troisième place au Canada.

Les deux équipes ont pourtant bien changé, puisque côté tricolore, seule la gardienne Mylène Chavas est rescapée de l'édition 2016. "A priori c'est toujours un groupe avec beaucoup de qualité technique, par contre il semblerait qu'elles manquent de puissance devant par rapport à ce que c'était en Papouasie", a glissé le technicien français au sujet de son futur adversaire, battu par les Anglaises (3-1), avant de prendre le dessus difficilement sur le Mexique et le Brésil (2-1) au premier tour.

Devant leur public et après la belle victoire obtenue au détriment des Néerlandaises, les Bleuettes vont peut-être enfin se libérer.

Espagne ou Nigeria ?

"J'espère que ça va permettre à toutes de s'épanouir complètement et de s'impliquer encore plus dans le projet d'aller chercher cette Coupe du monde", a commenté le sélectionneur, qui devra décider s'il réintègre toutes les titulaires laissées sur le banc dimanche dernier, à commencer par Marie-Antoinette Katoto, l'avant-centre du Paris SG.

"Elle était en plein doute et elle a besoin de retrouver sa sérénité", a expliqué Gilles Eyquem pour justifier son absence lors du dernier match. "C'est, je pense, une joueuse exceptionnelle et je pense qu'elle nous le montrera d'ici la fin" de la compétition, avait-il ajouté.

Juste avant le match de la France se déroulera le premier quart de finale entre une Espagne impressionnante en poule et un Nigeria toujours aussi redoutable athlétiquement. Le vainqueur de ce match sera l'adversaire des Bleuettes en demi-finale.

Les deux autres quarts, vendredi 17 août, opposeront les Anglaises à l'attaque de feu (10 buts en 3 matches) aux Pays-Bas et une Allemagne, seule équipe à avoir fait un sans-faute au premier tour (9 points), au Japon.

Programme des quarts de finale:

Jeudi 16 août à Concarneau:

16h00: Espagne – Nigeria

19h30: France – RPDC

Vendredi 17 août à Vannes:

16h00: Angleterre – Pays-Bas

19h00: Allemagne – Japon

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Phu Quôc a accueilli plus de 4,7 millions de visiteurs depuis 2015 Depuis 2015, le district insulaire de Phu Quôc (province de Kiên Giang, Sud) a reçu plus de 4,7 millions de visiteurs, dont 20,5% d’étrangers. Les recettes touristiques ont connu en moyenne une hausse annuelle de 42,5%.