29/10/2019 16:10
Jérôme Garcès deviendra samedi 2 novembre le premier arbitre français à diriger une finale de Coupe du monde, choisi mardi 29 octobre par World Rugby pour le choc entre l'Angleterre et l'Afrique du Sud, à Yokohama (banlieue de Tokyo), le dernier match de sa carrière.
>>Mondial de rugby : l'Afrique du Sud rejoint l'Angleterre en finale
>>Mondial de rugby : le XV de la Rose met fin au règne noir

L'arbitre Jérôme Garcès le 19 octobre lors du quart de finale entre l'Angleterre et l'Australie, à Oita lors de la Coupe du monde de rugby au Japon.
Photo : AFP/VNA/CVN

Le Béarnais, âgé de 46 ans, était déjà devenu en 2015 en Angleterre le premier arbitre tricolore au sifflet d'une demi-finale de Coupe du monde, celle entre la Nouvelle-Zélande et l'Afrique du Sud. Il était en concurrence, pour la finale, avec le Gallois Nigel Owens, arbitre de la finale du Mondial-2015.

Sa carrière, avant de prendre la direction de l'arbitrage professionnel français, et son année 2019 s'achèveront en beauté puisqu'il avait déjà dirigé la finale de la Coupe d'Europe Saracens-Leinster en mai et celle du Top 14 Toulouse-Clermont en juin.

"Je suis honoré et ravi d'avoir été désigné arbitre de la Coupe du monde 2019. C'est un rêve en tant qu'arbitre, mais c'est un sport collectif, et nous sommes quatre (il sera assisté par le Français Romain Poite et le Néo-Zélandais Ben O'Keeffe, et le Néo-Zélandais Ben Skeen à la vidéo, ndlr)" a-t-il déclaré dans le communiqué de World Rugby.

"Nous serons là pour donner le meilleur pour les équipes, les supporters, le sport et toute l'équipe des officiels, ainsi que les volontaires qui ont travaillé si dur depuis quatre ans, avec pour point culminant la Coupe du monde" a-t-il ajouté.

Le match pour la 3e place, vendredi 1er novembre à Tokyo entre la Nouvelle-Zélande et le pays de Galles, sera arbitré par l'Anglais Wayne Barnes, assisté du Français Pascal Gaüzère et du Sud-Africain Jaco Peyper.

Ce dernier n'avait pas été retenu pour les demi-finales après avoir été pris en photo avec des supporters gallois en train de mimer le coup de coude du Français Sébastien Vahaamahina, qu'il avait exclu en quarts de finale pour ce geste face au pays de Galles (20-19 pour les Gallois).

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bánh duc à la sauce de soja, un encas rustique mais délicieux

Ancienne cité impériale de Huê : une chute de 72,6% de son chiffre d’affaires en 2020 En raison de l’impact de la pandémie de COVID-19, le nombre de touristes dans l'ancienne cité impériale de Huê (Centre) en 2020 a fortement chuté, avec un million de touristes.