05/10/2017 08:40
Les présidents d'Argentine, d'Uruguay et du Paraguay ont officialisé mercredi 4 octobre à Buenos Aires leur candidature conjointe à l'organisation du Mondial-2030 de football, qui marquera le centenaire de la première Coupe du monde organisée à l'époque à Montevideo.
>>Mondial-2018 : semaine brûlante pour l'équipe de France
>>Mondial-2018 : l'Argentine peine, l'Uruguay se replace

Les présidents du Paraguay Horacio Cartes (gauche), d'Argentine Mauricio Macri et d'Uruguay Tabaré Vazquez, le 4 octobre à Buenos Aires.
Photo : AFP/VNA/CVN

Le président du Paraguay, Horacio Cartes, avait annoncé fin août que son pays s'associait à la candidature commune de l'Argentine et de l'Uruguay.

Il s'est réuni mercredi 4 octobre à Buenos Aires avec ses homologues uruguayen, Tabaré Vazquez, et argentin, Mauricio Macri, pour officialiser la nouvelle.

M. Vazquez a assuré avoir mis "moins de 40 secondes" à se décider quand l'idée d'une candidature conjointe, à l'occasion du centenaire du premier Mondial, remporté par l'Uruguay, a surgi.

"La première réunion (de préparation de la candidature) sera organisée dans la première semaine de novembre", a précisé M. Cartes, soulignant que "d'autres pays vont vouloir accueillir (ce Mondial) mais il y a un argument très fort en faveur de l'Uruguay, qui célébrera les 100 ans" depuis la première Coupe de monde chez elle.

Le président de la Fifa, Gianni Infantino, se trouvait mercredi 4 octobre dans la capitale argentine ét s'est réuni avec les trois chefs d'État.

Des sources gouvernementales paraguayennes avaient indiqué en août que les trois présidents s'étaient mis d'accord pour proposer à la Fifa six sites pour l'Argentine, trois pour l'Uruguay et trois pour le Paraguay.

Une telle répartition avait été opérée entre les États-Unis, le Canada et le Mexique, qui eux candidatent pour le Mondial-2026.

Les Mondiaux 2026 et 2030 se disputeront avec 48 équipes contre 32 actuellement.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Vietnam - France: une coopération chaque jour plus florissante