05/10/2017 08:40
Les présidents d'Argentine, d'Uruguay et du Paraguay ont officialisé mercredi 4 octobre à Buenos Aires leur candidature conjointe à l'organisation du Mondial-2030 de football, qui marquera le centenaire de la première Coupe du monde organisée à l'époque à Montevideo.
>>Mondial-2018 : semaine brûlante pour l'équipe de France
>>Mondial-2018 : l'Argentine peine, l'Uruguay se replace

Les présidents du Paraguay Horacio Cartes (gauche), d'Argentine Mauricio Macri et d'Uruguay Tabaré Vazquez, le 4 octobre à Buenos Aires.
Photo : AFP/VNA/CVN

Le président du Paraguay, Horacio Cartes, avait annoncé fin août que son pays s'associait à la candidature commune de l'Argentine et de l'Uruguay.

Il s'est réuni mercredi 4 octobre à Buenos Aires avec ses homologues uruguayen, Tabaré Vazquez, et argentin, Mauricio Macri, pour officialiser la nouvelle.

M. Vazquez a assuré avoir mis "moins de 40 secondes" à se décider quand l'idée d'une candidature conjointe, à l'occasion du centenaire du premier Mondial, remporté par l'Uruguay, a surgi.

"La première réunion (de préparation de la candidature) sera organisée dans la première semaine de novembre", a précisé M. Cartes, soulignant que "d'autres pays vont vouloir accueillir (ce Mondial) mais il y a un argument très fort en faveur de l'Uruguay, qui célébrera les 100 ans" depuis la première Coupe de monde chez elle.

Le président de la Fifa, Gianni Infantino, se trouvait mercredi 4 octobre dans la capitale argentine ét s'est réuni avec les trois chefs d'État.

Des sources gouvernementales paraguayennes avaient indiqué en août que les trois présidents s'étaient mis d'accord pour proposer à la Fifa six sites pour l'Argentine, trois pour l'Uruguay et trois pour le Paraguay.

Une telle répartition avait été opérée entre les États-Unis, le Canada et le Mexique, qui eux candidatent pour le Mondial-2026.

Les Mondiaux 2026 et 2030 se disputeront avec 48 équipes contre 32 actuellement.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Ressusciter les estampes populaires de Kim Hoàng

Les vestiges de la citadelle de Thanh Chiêm à Quang Nam La citadelle de Thanh Chiêm est située à Diên Phuong, dans la province centrale de Quang Nam. Vestige historique national, elle était, sous la dynastie des Nguyên (1802-1945), considérée comme la capitale satellite de Huê et le centre politique, militaire, économique et culturel du Sud. Aujourd’hui, l’édifice est en ruine mais les autorités ont décidé de faire de Thanh Chiêm une nouvelle destination touristique.