18/03/2018 15:36
Le Maroc a annoncé samedi 17 mars avoir présélectionné 12 villes-hôtes et 14 stades, pour 12 au final, dans son dossier de candidature pour l'organisation du Mondial-2026.
>>Le Mondial-2018 en Russie sera le premier avec arbitrage vidéo
>>Mondial-2026 : le Maroc a officiellement déposé sa candidature

Le Maroc, candidat à l'organisation du Mondial-2026, ici lors de la conférence de presse de son comité à Casablanca, le 23 janvier.
Photo : AFP/VNA/CVN

"Les dés ne sont pas jetés (...), le Maroc a toutes ses chances", a affirmé le président du Comité marocain de candidature, Moulay Hafid Elalamy, au cours d'une conférence à Casablanca, alors que la candidature conjointe des États-Unis, du Canada et du Mexique est généralement donnée favorite.

Les points forts de la candidature marocaine sont ses "fuseaux horaires" (GMT+0), qui permettront à "beaucoup de pays de suivre les matches en direct", la facilité pour les supporters de se rendre dans le royaume, avec "70 pays non soumis au régime de visa", et les faibles distances à parcourir entre les stades, a indiqué Elalamy, par ailleurs ministre de l'Industrie.

Le montant des investissements publics prévus est de 12,6 milliards de dollars, avec un effort public en réalité réduit à 2 milliards de dollars, du fait des budgets d'investissements déjà programmés, a-t-il souligné.

"Nous n'avons pas transformé la stratégie du pays pour coller à la Coupe du monde, nous avons fait le contraire", a-t-il dit.

Le royaume table aussi sur 3,2 milliards de dollars d'investissements privés pour les infrastructures hôtelières.

La capitale économique, Casablanca, et la capitale touristique, Marrakech, auront chacune deux stades. La capitale administrative, Rabat, et le grand port de Tanger seront aussi des villes-hôtes, tout comme les cités touristiques d'Agadir (Sud), Meknes et Fez (Centre). D'autres cités comme notamment Tetouan ou Ouarzazate complètent la sélection.

Le plus grand des stades, celui de Tanger, aura une capacité de 93.000 places.

Le film promotionnel pour la candidature du Maroc met en avant la passion des Marocains pour le foot. "Le football est chez nous partout, dans les campagnes, dans les villes, (il se joue) avec un ballon, avec un chiffon", a souligné le président du Comité samedi 17 mars.

La Fifa désignera le ou les pays hôtes du Mondial-2026 le 13 juin lors de son congrès à Moscou, en marge de l'édition 2018. Pour la première fois, le choix sera opéré sur vote des représentants des fédérations membres.

Pour le Maroc, les retombées économique potentielles de la Coupe du monde 2026 sont évaluées à 2,7 milliards de dollars avec la création de 110.000 emplois, selon le Comité de candidature.
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Le Le tourisme humanitaire, aussi appelé "volontourisme", est une forme de voyage qui concilie mission humanitaire et tourisme. Il se développe au Vietnam, notamment dans les localités montagneuses du Nord.